Chantiers

Malet lance un nouvel enrobé composé à 100 % d’agrégats recyclés

Mots clés : Béton - Chaussée - Démarche environnementale - Entreprise du BTP

La filiale routière du groupe Spie Batignolles lance un nouveau béton bitumineux à l’émulsion (BBE) « écologique et économique ». La formulation de cet enrobé peut intégrer jusqu’à 100% d’agrégats routiers recyclés.

« La R&D représente annuellement 10 % de nos frais généraux. » Au moment de présenter la dernière nouveauté technique mise au point par ses équipes, Thierry Le Friant, directeur général de l’entreprise Malet, a rappelé « le rôle majeur joué par l’innovation dans le contexte actuel de crise environnementale. » Pour répondre au triple défi de la préservation des ressources minérales naturelles, de la diminution de la consommation d’énergie et de produits pétroliers et de la baisse du transport routier de granulats – et de ses émissions de gaz à effet de serre –, la filiale routière du groupe Spie Batignolles a développé un nouvel enrobé « écologique et économique », dénommé « Agreco+ ».

« Il s’agit d’un béton bitumineux à l’émulsion (BBE), dont la formulation, établie, entre autres, avec une émulsion de bitume non fluxée, offre une facilité d’application – à l’aide d’un finisseur – à des coûts maîtrisés. Cette formulation exclusive permet de maîtriser la qualité de l’enrobage – par une meilleure homogénéité du mélange final – ainsi que la maniabilité et la montée en cohésion de l’enrobé par une meilleure gestion de l’eau d’apport », fait savoir Alain Beghin, directeur technique de Malet. Et d’ajouter : « La particularité de la formulation de l’Agreco+ est qu’elle intègre des agrégats d’enrobés, issus de la déconstruction des routes, à des teneurs qui peuvent atteindre les 100 %. Ces agrégats peuvent être traités directement sur le chantier, ou à proximité, à l’aide d’une centrale fixe ou mobile à froid. » Selon la filiale de Spie Batignolles, il est également possible d’intervenir sur l’ajustement de la courbe granulométrique, grâce à un atelier de concassage et de criblage situé à proximité de la centrale mobile.

 

Une formulation « exclusive »

 

Alternative au retraitement en place des chaussées, la dernière-née des innovations de Malet « permet à la fois de reprofiler et de structurer une chaussée déformée en une seule passe », indique Alain Beghin. « Agreco+ évite ainsi un surcoût puisque son utilisation ne nécessite pas la mise en œuvre d’une couche de roulement supplémentaire », complète le directeur technique. Dès lors, le nouveau produit de la filiale de Spie Batignolles se substitue aux solutions les plus couramment employées, comme la grave-émulsion couplée à un enduit superficiel ou à un enrobé coulé à froid (ECF).

Appliqué en couche très mince ou mince – idéalement entre les mois d’avril et de septembre –, l’Agreco+ est destiné à des opérations d’entretien et de restauration des caractéristiques de surface des chaussées à faible trafic. Le nouveau BBE de Malet garantit, selon son concepteur, « un grand confort de conduite, avec des caractéristiques de surfaces équivalentes à celles de bétons bitumineux à chaud. »

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Vous êtes intéressé par le thème Chantiers ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X