Entrepreneurs

Maison individuelle : 1 professionnel sur 2 en infraction

Une enquête menée en 2015 sur les contrats de construction de maisons individuelles (CCMI) par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) révèle que 49 % des professionnels contrôlés sont en infraction. Publicités trompeuses, faux constructeurs, contrats non conformes… Le taux d’anomalie est d’autant plus alarmant que la maison individuelle est majoritaire en France (57 % des résidences en 2014). Une lueur cependant, aucun défaut de qualification professionnelle ni clause abusive n’ont été relevés. www.lemoniteur.fr/ccmi

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X