Transport et infrastructures

Lyon-Turin : déclaration d’utilité publique du tunnel en 2007

Le ministre des Transports, Dominique Perben, a transmis le 30 mars au Conseil d’Etat le projet de déclaration d’utilité publique du tunnel de la liaison ferroviaire Lyon-Turin entre Saint-Jean-de-Maurienne et la frontière franco-italienne. Le ministère vise une déclaration d’utilité publique avant la fin de l’année 2007.

Cette section comprend la plus grande partie du tunnel « de base » international (47 km de tunnel coté français sur 53 au total) et une zone de raccordement à l’air libre, à Saint-Jean-de-Maurienne, sur 3,5 km.
Un protocole de financement a récemment été signé avec les collectivités territoriales portant sur 4,4 milliards d’euros de travaux pour les accès français au tunnel (BEM du 26 mars p.6). Cette enveloppe, alimentée aux deux tiers par l’Etat, permettra la réalisation d’une ligne nouvelle mixte fret entre l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry et Avressieux, d’un premier tube du tunnel de Chartreuse dédié au fret ou encore d’une liaison voyageurs entre Avressieux et Chambéry par un tunnel traversant deux massifs. Les travaux doivent débuter en 2010 pour une mise en service autour de 2020. Le coût du Lyon-Turin s’élèverait à 12,5 milliards d’euros, dont 6,7 pour le seul tunnel international entre Saint-Jean-de-Maurienne (France) et la Vallée de Suse (Italie).

Plus d’informations sur le BTP en Europe avec Le Bulletin européen du Moniteur

Lire aussi notre Dossier documentaire TGV Lyon – Turin (Réservé aux abonnés)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X