Droit immobilier Gestion et professions

Loyer d’un logement soumis à la loi de 48 : inapplicabilité d’une clause d’indexation

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Gestion immobilière

Les dispositions concernant l’évolution du loyer d’un logement loué sous le régime dit de la loi de 1948 sont d’ordre public, et exclusives d’une quelconque clause conventionnelle d’indexation.

En l’espèce, au titre d’un bail d’habitation soumis aux dispositions de la loi du 1er septembre 1948, un bailleur assigne son preneur en paiement de diverses sommes, dont un rappel d’indexation de...

Ce contenu est réservé aux abonnés de la revue : Opérations Immobilières
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X