Industrie/Négoce

Loxam et Kiloutou de plus en plus présents en Europe du Sud

Mots clés : Gestion immobilière

Structurellement très actifs en termes de croissance externe, les deux leaders français de la location ont affiché ces derniers jours un intérêt particulier pour l’Europe du Sud.  Kiloutou pour l’Espagne, et Loxam pour l’Italie.

4e acteur européen et premier challenger du leader Loxam sur le marché français de la location, Kiloutou  vient d’annoncer l’acquisition de CTC Maquinaria, un loueur espagnol. Une nouvelle étape du développement de Kiloutou dans la  péninsule. « Notre objectif à terme est de poursuivre notre  développement sur le marché espagnol par croissance interne, ouverture d’agences et acquisitions » a déclaré Xavier du Boÿs, PDG du groupe Kiloutou, à l’annonce de l’acquisition de CTC de Maquinaria, acteur de la location de matériels en Aragon avec un réseau de 5 agences et un effectif de 50 personnes. La société dispose d’un parc de plus de 1800 matériels (chargeuses, pelleteuses, petits équipements…) qu’elle met à disposition d’une clientèle professionnelle composée d’artisans, de PME et de grands comptes nationaux du bâtiment et des travaux publics. Une opération qui s’inscrit de fait dans la continuité des reprises dans la péninsule de Rentecnika en 2015 et d’Alvecon en 2016, mais aussi de Cofiloc et Euronol, deux sociétés italiennes, en juillet dernier.  Le montant de l’acquisition de CTC de Maquinaria n’a pas été communiqué.

De son côté, Loxam vient d’annoncer la signature d’un accord en vue de l’acquisition des activités de l’entreprise italienne de location de matériel d’élévation Nacanco SpA. Fondé en 2001, Nacanco est un acteur du marché italien de la location de matériel d’élévation. L’entreprise exploite un réseau de 14 agences réparties dans le nord et le centre de l’Italie. En 2016, Nacanco a réalisé un chiffre d’affaires de 27 M€. Cette opération permet à Loxam de faire ses premiers pas sur le marché italien, confortant ainsi sa présence en Europe de l’Ouest et sur le marché de l’élévation. A noter, la famille Giusto, actionnaire fondatrice de Nacanco, conservera une part de 20 % dans l’entreprise et continuera à soutenir le développement de la société. Assujettie à certaines conditions qui n’ont pas été révélées, l’acquisition, dont le montant n’a pas été communiqué, devrait être finalisée d’ici à la fin de l’année.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X