Aménagement

Lille invente le concept Euraflandres

Mots clés : Gares, aéroports

En 2015, le projet Euralille3000, qui doit intensifier le quartier des gares, entrera en phase opérationnelle. Un temps de concertation original est lancé jusqu’au 12 avril.

Vingt ans après sa création, Euralille, troisième quartier d’affaires de France, doit se réinventer. La ZAC initiale arrivera à son terme le 31 décembre 2015. La suite c’est Euralille3000, projet d’intensification et de régénération du secteur sur la base d’un plan guide écrit par les architectes-urbanistes de l’agence Saison-Menu.

La «turbine tertiaire» de la Métropole européenne de Lille a besoin d’un coup de booster pour maintenir sa dynamique. 95 % des surfaces de bureaux sont occupées. Dernière pièce du puzzle, la tour Euravenir (LAN) s’est vendue en blanc. «Nous nous trouvons désormais en situation de sous offre, confie Michel Bonord, directeur général de la SPL Euralille. Nous sommes, en effet, confrontés à une forte demande pour un centre d’affaires puissant.» 130 000 m2 sont donc programmés, essentiellement en site «prime», à savoir à proximité immédiate des gares.

Mais les objectifs d’Euralille3000 débordent largement du cadre tertiaire. Hub des mobilités locales, métropolitaines, nationales et internationales, avec ses deux gares, Euralille doit se préparer à accueillir 50 % de voyageurs supplémentaires dans les années à venir. La gare Lille Flandres est en cours de rénovation tandis que les lignes de métro se modernisent. Bientôt, ce sera au tour de la gare Lille-Europe. Le projet urbain se doit d’accompagner ce développement. Et c’est à cette tâche, qui recouvre de multiples enjeux, que va d’abord s’atteler Euralille3000, en constituant un véritable pôle gares, «comme deux terminaux d’aéroport», explique Michel Bonord. Le centre commercial Euralille, également en restructuration, tisse déjà un lien plus évident entre les deux stations. Progressivement, l’aménagement des espaces publics et la réorganisation de la circulation automobile à partir d’un système fonctionnant sur trois axes mis en boucle, va dessiner le pôle Euraflandres, mieux connecté et desservi, plus pratique et accueillant, et correspondant davantage aux usages d’aujourd’hui.

 

Photomontages

 

Car le concept Euralille3000 c’est également cela: réveiller le quartier avec de nouveaux bars, restaurants, commerces et services (au total, 22 000 m2 de locaux d’activités) mais également des espaces de loisirs (5 000 m2), qui puissent profiter aux voyageurs de passage comme aux salariés du quartier et à ses habitants. Pour l’heure, ces derniers ne sont pas encore très nombreux et ce défaut de mixité entraîne des dysfonctionnements dans la vie d’Euralille. «Réinsuffler du logement est donc une des solutions», poursuit Michel Bonord. La jauge a été évaluée à 1 000 logements, qui prendront principalement place autour du parc Matisse, «dans un esprit Central Park».

Toutes ces opérations se dérouleront entre la fin 2015 et 2020. Elles nécessiteront vraisemblablement la définition d’un nouveau périmètre de ZAC mais pas dans l’immédiat. En attendant, une phase de concertation innovante a été lancée, avec notamment une exposition en plein air de photomontages à découvrir en sept lieux différents du quartier. Celle-ci sera complétée par trois visites guidées du projet organisées avec l’office de tourisme (14 mars, 28 mars et 12 avril). Un journal de la concertation est également disponible.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X