Culture

Les villas de Dubaï dans l’objectif du photographe Sébastien Godret

Mots clés : Architecture - Bâtiment d’habitation individuel - Immeuble de grande hauteur

Loin des marinas somptuaires, des malls pharaoniques et autres gratte-ciels propres à l’architecture internationale à Dubaï, cet ouvrage s’attache à montrer de bien singulières maisons individuelles…

Sébastien Godret est photographe. Auteur multi-supports, il travaille sur des thématiques urbaines et architecturales au travers d’une approche artistique et documentaire. Avec Cyril Brulé et Brigitte Dumortier, il vient de publier chez Silvana Editoriale (Milan) un recueil de photographies de maisons individuelles. Le projet remonte à 2009, année où ils produisent tous trois une exposition sur Dubaï et Abu Dhabi intitulée « Emirates City ». Il s’agissait alors d’effectuer une analyse culturelle, architecturale et urbaine de ces villes. De Dubaï, on connaît la tour la plus haute du monde, le mall le plus grand, la marina la plus longue, etc. Des édifices qu’on retrouve dupliqués à l’identique à Singapour, Taipei ou Londres.

 

Collage architectural

En réaction à cette architecture clonée, leur attention s’est portée sur un autre type de bâtiment, la maison, sujet qui a attiré leur attention « parce que ce collage architectural est unique » explique le photographe. Ces maisons racontent, au-delà des clichés, que Dubaï est une ville marchande mondialisée, ancrée dans un contexte culturel marqué des échanges constants avec ses voisins iraniens, pakistanais, indiens et africains. Des influences qui ont nourri l’architecture et qui nous rappellent que Dubaï est installée sur une route commerciale multimillénaire reliant la Chine, à l’Afrique de l’est et à la méditerranée. Le travail photographique de Sébastien Godret propose une approche documentaire à partir d’une vision minimale et systématique des façades de ces maisons. Une esthétique pavillonnaire mâtinée d’étrangeté…

 

« Dubaï Villas », par Sebastien Godret, Cyril Brulé et Brigitte Dumortier, 21 x 23 cm, 88 p., 50 ill., bilingue français/anglais, 20 euros. Editions Silvana Editoriale.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X