Projets

Les travaux du pôle santé de Saint-Herblain démarrent

Mots clés : Établissements de soins - Risque sanitaire

Durant les 24 prochains mois, 29 entreprises de la région seront mobilisées pour construire les 40 000 m2 supplémentaires du nouveau complexe de santé de Saint-Herblain (Loire-Atlantique) issu du regroupement des Cliniques Jeanne-d’Arc et Saint-Augustin et de la polyclinique de l’Atlantique (groupe Elsan).

Conçu par AIA, ce projet de 90 millions d’euros prévoit la restructuration du bâtiment-clinique Claude-Bernard existant, une extension de 29 450 m2 autour d’une rue centrale et un parking silo de 450 places en limite d’emprise publique sur le boulevard La Baule.

Le futur complexe a été conçu selon le référentiel Haute Qualité Environnementale (HQE) – Certivéa pour les établissements de santé. En complément, et afin de limiter les risques et nuisances, les pollutions de proximité et la quantité de déchets mis en décharge, les entreprises ont signé une charte «Chantier à faibles nuisances». Concrètement, la signature de cette charte implique entre autres un contrôle des niveaux sonores par la mise en place d’un protocole de mesures acoustiques et vibratoires, la mise en place de clôtures opaques ou la séparation claire des flux entre engins de chantier et les autres véhicules, riverains et usagers de la clinique.

Le démarrage des travaux de terrassements est effectif depuis le début du mois de mars. Les premiers bâtiments neufs seront livrés à la fin de l’année 2017. Ces livraisons permettront de libérer partiellement le bâtiment existant, pour des travaux de restructuration de l’actuelle Polyclinique de l’Atlantique et une livraison finale prévue à l’été 2018.

Le pôle santé de Saint-Herblain s’inscrit dans une opération d’aménagement métropolitaine d’envergure: la ZAC de la Baule qui entre en phase opérationnelle véritablement cette année. Ce projet d’aménagement urbain de 22 hectares va redessiner l’une des principales entrées de l’agglomération à l’Ouest de Nantes pour en faire un vrai quartier (800 logements dont 25% de logements sociaux et 25% de logements abordables) et renforcer l’attractivité de Saint-Herblain, notamment par l’implantation du Pôle de Santé. Il a été confié à la société publique «Loire Océan Métropole Aménagement» (Loma) qui pilote les études opérationnelles, réalise les équipements publics du projet et commercialise les différents îlots. L’équipe de maîtrise d’œuvre regroupe AUP (urbaniste), Yves Bureau Paysage et Artélia (bureau d’études techniques).

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X