Santé

Les TMS frappent encore dans les très petites entreprises du bâtiment

Mots clés : Entreprise du BTP - Hygiène et sécurité du travail - Risque sanitaire

Une récente enquête sur les troubles musculo-squelettiques (TMS) et la gestion des approvisionnements et évacuations des déchets dans les entreprises de moins de dix salariés a montré un taux de prévalence des lombalgies de 46% et des douleurs aux épaules de 27,5%.

Les journées de santé au travail dans le BTP, organisées du 27 au 29 mai 2015 à Limoges (Haute-Vienne), ont été l’occasion pour les médecins du travail et autres acteurs de la prévention accueillant le congrès de présenter le résultat d’une enquête sur une thématique spécifique. Pour la 33e édition, organisée du 27 au 29 mai à Limoges (Haute-Vienne), le GNMST-BTP (groupement national multidisciplinaire de santé au travail) et l’AMCO-BTP (association médicale du centre-ouest) ont piloté deux sujets d’études : les «troubles musculo-squelettiques» (TMS) et la gestion de l’approvisionnement et l’évacuation des déchets de chantier dans le bâtiment» dans les entreprises de moins de 10 salariés.

Réalisée avec le professeur Michel Druet-Cabanac du centre hospitalier universitaire de Limoges, par ailleurs président du comité scientifique de ce 33e congrès, elle a été réalisée entre le 1er septembre 2014 et le 13 mars 2015.

 

829 salariés interrogés

 

Deux questionnaires en ligne ont été remplis par 67 médecins ou infirmières du travail dans 38 départements : l’un destiné aux salariés, l’autre aux entreprises. Au total, 829 salariés et 317 entreprises y ont répondu.

Les médecins du travail et les infirmières ont renseigné le questionnaire «salarié». Les médecins du travail, les infirmières, les Assistants de service de santé au travail (ASST) et les intervenants en prévention des risques professionnels (IPRP) ont renseigné le questionnaire «entreprise». Par ailleurs, les membres des équipes pluridisciplinaires des services de santé ont été mobilisés.

 

Lombalgies et douleurs aux épaules

 

Sur les salariés interrogés, 381 se sont plaints de lombalgies (soit, une prévalence de 46%) et 228 de douleurs aux épaules (soit, une prévalence de 27,5%). D’autres douleurs articulaires ont été constatées chez 311 salariés, principalement au niveau des genoux. Lors de l’enquête, 10 salariés avaient déjà été reconnus en maladie professionnelle et trois demandes étaient en cours d’instruction.

«Les TMS sont liés à des facteurs de risque biomécaniques, comme les vibrations, les mouvements répétitifs, les ports de charge, les intempéries. Il ne faut pas oublier les facteurs psychosociaux (stress, soutien de la hiérarchie…) et organisationnels : préparation du chantier, anticipation des besoins», a précisé Cécile Berthelot, ergonome à l’AMCO-BTP.

 

57% des manipulations se font manuellement

 

Concernant l’approvisionnement du poste de travail, l’enquête a révélé que 136 chantiers (soit 42,9%) ont bénéficié d’aides mécaniques (chariot élévateur, grue). Pour l’évacuation des déchets, seulement 96 chantiers (27,%) étaient équipés de ces outils. «On parle beaucoup de la mécanisation des tâches, mais notre étude montre que dans les TPE, beaucoup de manipulations, au moment de l’arrivée des matériaux par exemple, se font manuellement: dans 57% des cas. Pour l’évacuation, la proportion monte à 70%», poursuit Céline Berthelot.

Ces premiers éléments de réponse vont faire l’objet d’une analyse plus fine pour en retirer des vrais enseignements.

 

En savoir plus

Télécharger l’«Etude nationale prévalence et gestion approvisionnement» au format pdf.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Le Moniteur Boutique
Accéder à la boutique
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X