Logement

Les syndics professionnels de Paca s’engagent pour la rénovation énergétique des copropriétés

Mots clés : Démarche environnementale - Efficacité énergétique - Gestion immobilière

A l’occasion de la journée des Conseils syndicaux organisée par l’Unis, le Plan Bâtiment Durable a recueilli vendredi 29 mai à Marseille, de nouvelles signatures de sa charte de mobilisation des syndics professionnels en faveur de la rénovation énergétique des copropriétés. Une charte soutenue par la ministre du Logement Sylvia Pinel.

Pour accélérer le mouvement de rénovation des copropriétés, le Plan Bâtiment Durable a mobilisé le secteur de l’immobilier autour d’une charte en deux volets : un pour les fédérations et organisations professionnelles de l’immobilier (signé en décembre 2014), et un deuxième pour les sociétés de syndics (cabinets « individuels » et grands réseaux tels Century 21, Foncia ou Orpi) signé le 24 mars dernier.

Vendredi 29 mai à Marseille, une trentaine de syndics professionnels originaires de la ville et de région Provence-Alpes-Côte d’Azur sont venus rejoindre les 32 signataires «parisiens». C’est donc plus d’une soixantaine de sociétés qui sont désormais engagées dans la promotion des enjeux de la transition énergétique et la réalisation d’audits énergétiques ambitieux à l’occasion des prochaines assemblées générales de copropriété.

Cette signature s’est organisée sous l’impulsion des fédérations locales de l’Unis et de la FNAIM, pour s’attaquer à la rénovation énergétique du parc de plus d’un million de logements de la Région Paca

Rappelons qu’avec cette charte, les signataires s’engagent à rechercher une amélioration globale de la copropriété en s’appuyant sur le levier de la rénovation énergétique de l’immeuble et en allant, chaque fois que possible, au-delà des strictes obligations réglementaires. Ils s’engagent également à se former, à porter vis-à-vis des syndicats de copropriétaires le discours en faveur de la rénovation énergétique et de l’amélioration générale de la copropriété, à proposer de manière anticipée la réalisation des audits énergétiques ou DPE collectifs obligatoires, et d’autre part, à informer les copropriétaires de nature à anticiper cette obligation d’un an, c’est-à-dire de la mettre en œuvre courant 2015.

Les signataires s’engagent également à promouvoir la réalisation d’audits énergétiques, notamment dans les copropriétés pour lesquelles la loi prévoit simplement la réalisation d’un DPE collectif.

De nouvelles signatures à Lyon et à Caen sont prévues dans les prochains jours.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X