Construction Numérique

Les start-up Smart Cast et Deepki vainqueurs du 5e Concours Domolandes

Mots clés : Création d'entreprise - Démarche environnementale - Lieux de travail

Le 5e Concours national de la création d’entreprise construction durable, organisé par le technopole Domolandes, a distingué, mardi 7 juin, à Paris, deux start-up innovantes et conquérantes.

Les prix du 5e Concours national de la création d’entreprise construction durable, créés et organisés par le technopole Domolandes, qui distinguent des start-up innovantes, ont été remis, mardi 7 juin, au pavillon Royal, à Paris, devant un public nombreux, à l’occasion des 10e Rencontres de la performance énergétique (RPE).

Le prix Innovation numérique, qui récompense la création « d’outils, de logiciels, de méthodologies et de systèmes en lien avec la maquette numérique, le travail collaboratif, la gestion de ressources, la domotique ou les objets connectés », est revenu à Deepki Ready, une solution d’analyse des données du bâtiment au service de l’efficacité énergétique. Il s’agit d’une application qui permet à ses utilisateurs de détecter en quelques semaines les économies d’énergie sur tout leur patrimoine, sans réaliser d’audit et sans installer de compteur, en utilisant uniquement la data existante. L’entreprise, créée en septembre 2014, est basée à Paris. Elle emploie déjà 25 personnes.

Lors de la remise du prix, Bertrand Delcambre, président du Plan transition numérique dans le bâtiment, membre du jury, a salué la « grande intelligence d’un projet qui a su se développer à vive allure et qui est déjà un succès ». Emmanuel Blanchet, 34 ans, directeur général, passé par Bouygues Construction et par le cabinet de conseil Carbone4, cofondateur de la start-up avec Vincent Bryant, 34 ans, président, qui a travaillé chez GDF Suez Energie, a révélé que Deepki Ready a déjà « une soixantaine de clients, parmi lesquels notamment Auchan, Picard, Orange ou la SNCF, pour un chiffre d’affaire d’un million d’euros ».

 

Planchers en béton

 

Le prix Innovation générale, qui couronne une initiative prometteuse dans le domaine de la construction durable, a été décerné à Smart Cast pour une solution technologique novatrice permettant d’industrialiser la fabrication des planchers en béton sous la forme de plaques de coffrage perdues qui servent de revêtement de finition prêt à peindre des plafonds. L’entreprise, fondée à l’été 2015, est installée à Nantes (Loire-Atlantique).

Alain Maugard, président de Qualibat, membre du jury du concours, qui a remis le prix, a salué, « une innovation de process mûrie par l’expérience du chantier, qui permettra des gains de productivité et de qualité, et que l’avènement du BIM rendra plus pertinentes encore ». Augustin Masurel, jeune ingénieur (28 ans) fondateur de l’entreprise, qui a débuté chez Bouygues, a estimé que « Smart Cast peut tirer profit des données contenues dans la maquette numérique, qui sera l’un des tournants technologiques des dix prochaines années. » En décembre 2015, il avait reçu le trophée Entrepreneur des prix de l’Ingénieur de demain, décerné par l’hebdomadaire L’Usine Nouvelle.

Cette année, plus de 100 dossiers de candidature ont été adressés à Domolandes parmi lesquels 53 nominés ont été retenus pour être soumis au comité de sélection au début du mois de mai. Huit d’entre eux ont finalement été présentés au Grand jury national, qui les a auditionnés lundi 6 juin. Ce jury est composé de 29 membres, grands acteurs de la filière du bâtiment et experts de la création d’entreprise.

 

« Une terre de start-up à fort potentiel »

 

Dans son discours de conclusion, Jean Fone Tchoura, directeur général de Domolandes, a assuré que le Grand jury national s’était intéressé « à la pertinence de l’innovation, à la capacité des porteurs de projets ainsi qu’à la stratégie de développement engagée ou envisagée ». « Cette année encore, a-t-il ajouté, nous avons été impressionnés par le niveau des créations d’entreprise innovante présentées, ce qui est bien le signe d’un dynamisme. Il y a donc lieu d’être optimiste : la France est une terre de start-up à fort potentiel. »

Jean Fone Tchoura a enfin rappelé que les lauréats se verraient remettre un prix de 15.000 euros chacun. Mais en cas d’installation dans sa pépinière d’entreprises de Saint-Geours-de-Maremne (Landes), Domolandes, pôle entièrement consacré à la construction durable et dédié aux entreprises de la filière du bâtiment, offre l’équivalent de 15.000 euros supplémentaires de prestations.

Domolandes est un pôle entièrement consacré à la construction durable et dédié aux entreprises de la filière du bâtiment. Il a été créé en 2011 par le Conseil général des Landes associé à la Communauté de communes Maremne Adour Côte-Sud.
Le Concours national de la création d’entreprise construction durable est soutenu par Bouygues Construction, EDF, Icade, Léon Grosse, GCC, Demathieu Bard, Paris Ouest Construction, CIFE-Groupe ETPO et Le Moniteur.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X