Entreprises de BTP

Les sociétés européennes négligent la propriété intellectuelle

Les sociétés européennes sous-estiment l’importance de la propriété intellectuelle, entraînant pour elles une perte potentielle de plusieurs millions d’euros de revenus, indique une étude du cabinet de conseil KPMG.
Près de 60% des 300 sociétés étudiées ne cherchent pas à générer des revenus provenant de leur propriété intellectuelle, selon l’enquête réalisée par Taylor Nelson Sofres pour KPMG. Près de 40% admettent qu’elles laissaient peut-être passer des revenus liés à la propriété intellectuelle.
Pour les sociétés qui procèdent à un chiffrage, l’estimation du manque à gagner moyen atteint 6,6 millions d’euros par an.
Seulement 43% des sociétés interrogées commercialisent leur propriété intellectuelle par l’octroi de licences et s’attendent à en tirer des revenus en augmentation au cours des 12 prochains mois.
L’enquête fait ressortir que le Royaume-Uni arrive en queue de classement pour l’exploitation revenus de la propriété intellectuelle, avec seulement 32% des sociétés exploitant ces revenus, alors que l’Allemagne arrive en tête (57%).
La protection des droits reste une question-clé pour les entreprises interrogées : 87% d’entre elles déclarent avoir constaté des infractions à leurs droits, dont des violations de marques (32%), des contrefaçons (19%) et des violations relatives à la « matière grise » (13%).
Cette enquête a été réalisée en janvier et février 2002 auprès de 304 sociétés européennes.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X