Aménagement

Les réactions du mouvement HLM à la déclaration du Premier ministre

Dans un communiqué, le président de l’Union sociale de l’habitat et député-maire PS de Dunkerque, Michel Delebarre, estime que la situation impose une affectation des terrains publics à la construction de logement sociaux.

« Le Premier ministre, par ses déclarations, affirme la place majeure du logement dans les préoccupations gouvernementales et l’engagement du gouvernement en faveur du logement d’urgence et d’insertion » note M. Delebarre. Mais, relève-t-il, « la situation impose une claire priorité au logement social et très social et donc une affectation des terrains publics, et des mesures d’incitation, prioritairement réservées au développement de l’offre de logements sociaux ».

Par ailleurs, « l’annonce d’une reprise d’une actualisation des aides personnelles au logement est ternie par l’absence de la prise en compte du gel antérieur », estime M. Delebarre, président de l’USH qui regroupe l’ensemble des organismes HLM, dans un communiqué.
Rappelons que le Premier ministre a annoncé jeudi une hausse de 1,8% de l’aide personnalisé au logement (APL) à compter du 1er septembre.

Enfin, Michel Delebarre a rappelé que « les dettes de l’Etat aux organismes, pour les constructions déjà lancées, doivent être honorées rapidement et que l’ensemble des acteurs doit être mobilisé comme le sont déjà les organismes d’Hlm, pour assurer la réussite des politiques sociales de l’habitat ».

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X