Transport et infrastructures

« Les PME savoyardes sont prêtes à répondre aux appels d’offres du Lyon-Turin », René Chevalier, président de la FBTP 73

Mots clés : Maîtrise d'ouvrage - Ouvrage d'art - PME - Réglementation

Tunnel euralpin Lyon-Turin (TELT) détaille ce mercredi à Lyon, les 81 appels d’offres pour la construction de l’ouvrage ferroviaire. Le montant cumulé des marchés atteint 5,5 milliards d’euros. Le maître d’ouvrage souhaite que les PME locales puissent concourir. Un message entendu par le président de la FBTP 73.

 

Ce mercredi 21 juin, le monde du BTP a rendez-vous à l’Hôtel de Région, à Lyon. Tunnel euralpin Lyon-Turin (Telt), maître d’ouvrage du tunnel ferroviaire, long de 57,5 km, va présenter les 81 appels d’offres répartis en 12 lots, aux entreprises françaises, comme il l’avait fait le 22 mai à Turin. Le Telt promet aux PME locales un accès direct à une partie de ces 81 marchés, lancés à partir de cet automne. Leur montant cumulé atteint 5,5 milliards d’euros. En Savoie, le secteur du BTP est confiant, annonce René Chevalier, président de la Fédération BTP 73.

 

Certaines entreprises locales craignent que les ETI et majors absorbent tous les chantiers. Quelle est votre position ?

Chaque année, à la fédération, nous organisons des sessions avec tous les maîtres d’ouvrage ayant des chantiers en Savoie pour présenter aux entreprises les futurs appels d’offres. Nous suivons le dossier du Lyon-Turin depuis une quinzaine d’années. Nous échangeons beaucoup avec le maître d’ouvrage, Telt, et lui avons demandé d’être très attentif dans sa réflexion sur les appels d’offres, afin que les marchés soient accessibles directement aux entreprises locales et régionales. Les PME savoyardes ne découvrent donc pas le Lyon-Turin, elles savent à quoi s’attendre et sont prêtes à répondre aux appels d’offres, dans la mesure du possible. Ce n’est peut-être pas tout à fait le cas hors du département de la Savoie. Mais pourquoi les PME passeraient-elles à côté de ces opportunités, alors que certains appels d’offres sont calibrés pour des entreprises locales ?

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X