Environnement

Les pionniers de l’éolien dressent un bilan de leur action

Plus de trois ans après la mise en fonction du parc d’éoliennes du Merdelou-Fontanelles, l’un des premiers de Midi-Pyrénées, les principaux acteurs du projet qualifient de « positive » l’expérience lancée dans le cadre d’Eole 2005, même si les opposants condamnent « la propagation anarchique » de ce type d’implantation.

« Pour des territoires en déprise comme le sud de l’Aveyron, il est difficile de balayer une telle proposition de développement », a remarqué Didier Aussibal, architecte urbaniste paysagiste au Parc naturel des Grands Causses, chargé du suivi. Et particulièrement à une époque où, en raison d’un prix élevé du pétrole, « on se tourne vers les énergies renouvelables », a-t-il souligné.
Quoique défenseur de l’écologie, ce technicien a soutenu le projet en regrettant « les débats passionnés » ayant accompagné son lancement en juin 2002. Pour lui, « l’outil éolien a été appréhendé par le monde rural non pour son utilité mais pour son esthétique ». Les critiques sont en effet venues des acteurs du tourisme local jugeant le parc éolien « dévalorisant » pour cette zone du sud de l’Aveyron, en limite du Tarn et proche des monts de Lacaune.

Et c’est effectivement l’argument économique qui a attiré Marcel Durand, maire de Peux-et-Couffouleux, à l’origine du projet d’implantation du parc de 12 éoliennes de 1,5 mégawatt chacune et produisant l’énergie nécessaire à une ville de 40.000 habitants.
« Lorsqu’en février 1996, le gouvernement a lancé Eole 2005, j’y ai vu la possibilité de recettes pour la commune dénuée de taxe professionnelle en l’absence de commerçants ou d’artisans », s’est rémémoré ce retraité agricole de 71 ans. « A part l’agriculture, il n’y a rien ici », a-t-il insisté.

C’est ainsi que la commune de 111 habitants reçoit désormais une manne de 182.939 euros par an. « Cela nous a permis d’améliorer les routes en mauvaise état et de rénover des logements communaux », s’est satisfait le maire, en exercice depuis 1995.
Seul véritable opposant, Christian Bernard, un agriculteur de Moulin-Mage (Tarn), à quelques kilomètres à vol d’oiseau, s’est interrogé sur « le coût réel » de construction du parc éolien exploité par la société allemande Enertrag, notamment en ce qui concerne le raccordement au poste-source de Lacaune, distant d’une vingtaine de km.
« Il faut dénoncer la prolifération anarchique de petites +fermes+ éoliennes défigurant le paysage sur les sommets dominants ainsi que la nuisance causée par le bruit », a souligné cet exploitant agricole, qui organise des nuits en gîte et des promenades en calèche.
« Les parcs éoliens, implantés sur des lignes de crête, ne devraient pas être implantés à moins d’un kilomètre d’habitations », reconnait Marcel Durand.

Favorables à l’énergie éolienne après concertation avec l’Office national des forêts (ONF), l’Office national de la chasse (ONC) ou de la Ligue de protection des oiseaux (LPO), sur l’énergie éolienne, les techniciens du Parc naturel des Grands Causses suggèrent désormais « une politique de massifs, qui commence à faire son chemin ».
« Au lieu d’une politique de sites, l’implantation d’éoliennes gagnerait à se situer au niveau des communautés de communes, des départements ou des régions, sur le modèle de ce qui est fait dans Länder allemands », a remarqué M. Aussibal.

Pourtant, cet avis ne semble pas encore suivi des faits. Des projets de parcs éoliens se multiplient dans cette région proche des monts de Lacaune, en limite entre Aveyron et Tarn. Des permis de construire ont été accordés à Belmont (Aveyron), Murat-sur-Vèbre ou Barre (Tarn), des communes proches du parc éolien du Merdelou-Fontanelles.

Gilles RAMEL (AFP)

Vous êtes intéressé par le thème Environnement ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X