Collectivités territoriales

Les Pays de la Loire ouvrent la voie d’une gestion régionale des déchets

Mots clés : Situation économique

Dans le cadre des nouvelles compétences confiées aux régions, la région Pays de la Loire est la première à avoir signé, avec l’Ademe, le « contrat d’objectif pour une dynamique régionale en faveur des déchets et de l’économie circulaire » (Codrec).

Parmi les nombreux éléments de la loi NOTRe d’août 2015, les régions ont désormais la responsabilité d’élaborer un plan régional de prévention et de gestion des déchets qui inclut un plan régional sur l’économie circulaire. C’est dans ce cadre que, lundi 7 novembre, Bruno Retailleau, président de la région des Pays de la Loire et Bruno Lechevin, président de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) ont signé le premier « contrat d’objectif pour une dynamique régionale en faveur des déchets et de l’économie circulaire (Codrec) ». « Avec ce Codrec, nous inaugurons un dispositif innovant pour accompagner la région dans sa volonté de mener une politique ambitieuse sur les déchets et l’économie circulaire. Une dizaine de Codrec devrait suivre en 2017 avec les autres régions » a assuré Bruno Lechevin.

La région des Pays de la Loire, qui bénéficiera d’un soutien financier de 450 000 euros, devra transmettre à l’Ademe son plan régional de prévention et de gestion des déchets au premier trimestre 2019.

 

Gestion globale des déchets

 

La région disposait déjà de la compétence sur les déchets dangereux, mais avec la loi NOTRe, elle devient l’échelon de la gestion globale sur les déchets, y compris ceux du bâtiment, les plus importants en volume. En Pays de Loire, 2ème région où l’on trie le plus avec 62 kg de déchets ménagers triés par habitant contre 46,5 kg en France, cette filière économique représente aujourd’hui 400 entreprises pour environ 7000 salariés et 1,3 milliards de chiffres d’affaires, « avec que belles entreprises comme les groupes Séché ou Charier dans les travaux publics » ajoute Bruno Retailleau.

Sur l’économie circulaire, une nouvelle feuille de route régionale est en préparation et certaines actions ont déjà été mise en œuvre au niveau des achats notamment. Un séminaire – organisé conjointement avec l’Etat, l’Ademe et la région – lancera officiellement les plans déchets et économie circulaire au 1er trimestre 2017. Ces plans seront suivis par un observatoire des déchets que la région s’est engagée à créer.

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X