Aménagement

Les maisons de retraite privées demandent un plan de modernisation

Le Synerpa, syndicat patronal des maisons de retraite privées, a annoncé mardi avoir demandé au gouvernement « un plan d’urgence de deux milliards d’euros sur trois ou quatre ans, seule condition pour rattraper le retard accumulé pendant des années ».
« Alors qu’un plan de modernisation des maisons de retraite 2001-2005 (…) a été brutalement interrompu début 2003 », le Synerpa a jugé « totalement inacceptable » que le ministre de la Santé, Jean-François Mattei, « principal responsable de ces arbitrages budgétaires », ait affirmé que les maisons de retraite ont « fait preuve d’inattention » à l’égard des personnes âgées.
« Le Synerpa a donc appelé désormais le gouvernement à réagir à la hauteur de l’événement » et demandé notamment « un plan d’urgence de deux milliards d’euros sur trois ou quatre ans, seule condition pour rattraper le retard accumulé pendant des années et remettre la France au niveau de ses voisins européens ».
M. Mattei, cité par Sud-Ouest de jeudi, avait notamment déclaré: « Dans la plupart des cas, la structure hospitalière a fait face (à l’afflux de patients lié à la canicule,NDLR) et, si le personnel se révolte, c’est moins à cause du manque de moyens qu’en raison de l’inattention à l’égard des personnes âgées, que ce soit dans les établissements où elles ont été mal surveillées ou chez elles où elles n’ont pas bénéficié de l’assistance nécessaire ».

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X