Performance énergétique

Les labels Effinergie 2017 en plein essor

Mots clés : Démarche environnementale

L’Observatoire des bâtiments basse consommation a publié son tableau de bord de la certification pour le 3eme trimestre 2017. Il est marqué notamment par l’essor des labels 2017 Bepos +, Bepos et BBC.

Lancés le 8 mars 2017, les labels Bepos + Effinergie 2017, Bepos Effinergie 2017 et BBC 2017 sont en plein essor sur le troisième trimestre 2017. 7 nouveaux dossiers ont été déposés pour des maisons individuelles en secteur diffus et 11 bâtiments sont concernés en logements collectifs. En parallèle, 6 opérations tertiaires (5 bureaux et 1 école) sont en cours de certification. Enfin, le premier projet tertiaire Bepos + Effinergie 2017 a été certifié en juillet 2017.

 

Bepos-Effinergie 2017

 

Le label qui anticipe sur la réglementation « Energie positive Réduction carbone » – E+C- – est délivré par l’ensemble des organismes certificateurs conventionnés avec Effinergie : Prestaterre, Promotelec Services, Cerqual, Céquami et Certivéa. Le 23 mai 2017, la première maison Bepos-Effinergie 2017 a été certifiée et inaugurée.

48 logements collectifs, soit 2 bâtiments et 1 logement individuel ont été certifiés.

 

BBC-Effinergie

 

Focus

Défini par un arrêté du 3 mai 2OO7, le label BBC-Effinergie qui se base sur le moteur de calcul de la RT 2OO5, fixe pour les constructions résidentielles neuves :

– un objectif de consommation maximale en énergie primaire fixé à 5O kWh/m².an, à moduler selon la zone climatique et l’altitude.

– une valeur de perméabilité à l’air qui doit être inférieure à O,6 m3/h.m² en maison individuelle et 1 m3/h.m² en logements collectifs

 

La construction basse consommation représente plus de 682 000 logements répartis sur 66 600 opérations. En maisons individuelles, 99% des logements ont été livrés et certifiés. En parallèle, plus de 6,6 millions de m² de tertiaire, soit 1000 opérations en France sont concernées par une certification BBC-Effinergie.


A ce jour, 4,4 millions de m², soit 617 opérations ont été livrés et certifiés depuis l’existence du label.

 

Effinergie+

 

Focus

Le label Effinergie+ est la « version RT 2O12 » du label BBC Effinergie. Mais une version plus stricte encore. Quand la RT 2O12 impose pour les bâtiments neufs d’habitation une consommation d’énergie primaire inférieure ou égale à 5O kWhep/m²/an, le label Effinergie + exige une réduction de 2O% des consommations conventionnelles d’énergie primaire (Cep) sur les 5 usages (chauffage, refroidissement,  ECS, auxiliaires, éclairage), établissant ainsi son critère de consommation moyenne à 4O kWhep/m²/an.

Le Label Effinergie + requiert également un Bbio (le besoin bioclimatique soit le coefficient d’efficacité énergétique du bâtiment) inférieur de 2O% au Bbio imposé par la RT 2O12, et ce pour tous les types de bâtiments.

Le renforcement de la perméabilité à l’air doit être également respecté :

– O.4 m3/h.m² pour une maison individuelle

– O.8 m3/h.m² pour un logement collectif

La mesure d’étanchéité à l’air du bâtiment est obligatoire pour tous les bâtiments tertiaires de moins de 3OOO m².

 

 

Le  label  Effinergie+ concerne désormais près de 1000 opérations, soit plus de 46 630 logements. Dans le secteur collectif, qui représente 95% des logements en cours de certification, le nombre de dépôt de dossiers n’a cessé de croitre chaque année, avec une accélération significative depuis 2015. Ainsi, sur les 9 premiers mois de l’année  2017, plus de 192 opérations collectives, soit 13 528 logements, sont concernées par une certification Effinergie+.  Nous devrions atteindre les 18000 logements à la fin de l’année.

 

 

Dans le secteur tertiaire, 2 millions de m² SRT (174  opérations) sont en cours de certification Effinergie+. Elles sont à 80%  sous maîtrise d’ouvrage privée et se répartissent sur 4 régions : Ile-de-France (67%), Auvergne-Rhône-Alpes (9%), Bretagne (8%) et Hauts de France (5%).

 

 

BEPOS-Effinergie 2013

 

Focus

Actuellement, un certain nombre de projets sont qualifiés de bâtiment à énergie positive : « BEPOS ». Cependant, aujourd’hui, aucun décret ni arrêté ne précise le champ opérationnel du BEPOS. L’association Effinergie est la seule en France à proposer un référentiel  encadrant ce type de construction : le label « BEPOS Effinergie 2O13 ». Celui-ci a été conçu pour valoriser les bâtiments qui consomment peu d’énergie non-renouvelable et produisent sur site beaucoup d’énergie renouvelable.

Le premier des pré-requis de ce label est le respect du label Effinergie + (voir encadré précédent). Le bâtiment doit aussi faire l’objet d’une évaluation de la consommation d’énergie grise et du potentiel d’écomobilité. Enfin pour être certifié « BEPOS Effinergie 2O13», le bâtiment doit répondre à un autre critère essentiel : Bilanepnr < Ecartautorisé

Le Bilan en énergie primaire non renouvelable (Bilanepnr) est calculé selon 3 étapes :

– Collecte des consommations d’énergie finale entrant et sortant.

– Passage en énergie primaire non renouvelable.

– Bilan d’énergie primaire non renouvelable.

Autre prérequis, le bâtiment doit faire l’objet d’une évaluation de la consommation d’énergie grise et du potentiel d’écomobilité.

 

Depuis son lancement en 2013, 105 opérations regroupant plus de 3558 logements ont déposé une demande de certification  BEPOS-Effinergie 2013. Le nombre de logements collectifs en cours de certification est en forte croissance sur l’année 2017 par rapport aux années précédentes (+100% par rapport à 2016). Il atteint 1554 logements sur les 3 premiers trimestres 2017 pour près de 800 logements en 2016.

En parallèle, 84 opérations soit, 419 000 m², ont déposé une demande de certification dans le tertiaire. Ces projets sont sous maîtrise d’ouvrage publique (57%) ou privée (43%), et se concentrent principalement (60%) en régions Ile-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes.

 

 

BBC-Effinergie Rénovation

 

Focus

Ce label cible le marché considérable de la rénovation des plus de 31 millions de logements en France et de plusieurs centaines de millions de m² de bâtiments tertiaires, dont plus de 2/3 ont été construits avant 1975, date de la première réglementation thermique en France.

Pour les constructions résidentielles rénovées l’objectif de consommation maximale en énergie primaire est fixé à 8O kWh/m².an, à moduler selon la zone climatique et l’altitude.

 

Le marché de la rénovation énergétique BBC-Effinergie se développe principalement dans le logement collectif.

 

 

 

 

Plus de 385 opérations, regroupant 3,2 millions de m² sont en cours de rénovation dans le secteur tertiaire. Ces projets, principalement situés en région Ile de France sont sous maîtrise d’ouvrage privée (94%) et concernent des bureaux.

En parallèle, plus de 125 000 logements sont concernés par une rénovation basse consommation. Le secteur collectif concentre 98% des logements rénovés en France. Il est en forte croissance en 2017, avec 21 000 nouveaux logements en cours de rénovation basse consommation sur les 9 premiers mois de l’année, alors que la moyenne annuelle depuis 2011 se situait autour de 14 500 logements rénovés par an.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X