Etat et collectivités

«Les investissements publics devront être davantage étalés», André Vallini, secrétaire d’Etat à la Réforme territoriale

Mots clés : Etat et collectivités locales - Gouvernement - Normalisation - Marquage CE - Réseau routier

Le 98e Congrès des maires et des présidents d’intercommunalité de France et le Salon des maires et des collectivités locales s’ouvrent conjointement à Paris le 17 novembre. L’un des enjeux majeurs de cette rencontre sera la situation financière des collectivités locales et les conséquences sur l’investissement public. Le secrétaire d’Etat à la Réforme territoriale explique aux lecteurs du « Moniteur » la position du gouvernement sur tous les sujets de discussions : réforme territoriale, dépenses d’entretien des bâtiments et des routes, normes.

Que répondez-vous à l’inquiétude des maires sur la baisse des dotations?

André Vallini : Les élus sont responsables et ils savent que le gouvernement a une trajectoire en matière de finances publiques et qu’il s’y tiendra. En outre, les élus comprennent que les collectivités territoriales doivent, elles aussi, doivent faire des efforts de rationalisation de la dépense publique, y compris en matière d’effectifs. 5 à 6 milliards d’euros pourraient être économisées sur cinq ans si on parvenait à seulement stabiliser les effectifs de la fonction publique territoriale à leur niveau actuel.

 

Les collectivités, parfois à l’os sur les dépenses de fonctionnement, peuvent-elles donc faire plus ?

A.V. : Au-delà des problèmes financiers, je veux délivrer un message positif car je trouve excessive la sinistrose qui entoure les débats sur les collectivités territoriales. Je rencontre en effet, chaque semaine dans les départements les plus ruraux, et parfois les plus défavorisés, des élus courageux et créatifs, qui prennent les problèmes à bras-le corps. Et quand les élus sont combatifs, les agents le sont aussi ! Alors, ils font face à la baisse des dotations qui, en moyenne, ne représente que 1,9 % des recettes de collectivités locales.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X