Industrie/Négoce

Les industriels de la terre cuite veulent sensibiliser les couvreurs à l’isolation thermique par l’extérieur

Mots clés : Isolation thermique - Métier de la construction - Produits et matériaux

Début avril, la filière terre cuite de la Fédération Française des Tuiles et Briques a lancé une campagne inédite à destination des couvreurs. L’objectif est de leur donner les clés pour mieux promouvoir l’isolation thermique par l’extérieur.

« Plus de 30 années de chantiers assurés à ceux qui sauront en profiter ». La filière terre cuite de la Fédération Française des Tuiles et Briques (FFTB) déroule les arguments pour convaincre les couvreurs de l’intérêt de l’isolation thermique par l’extérieur (ITE).

Dans le cadre d’une campagne diffusée début avril à une dizaine de milliers de professionnels hexagonaux de la couverture, elle met en avant 6 arguments choc qui « permettront (aux couvreurs) de convaincre (leurs) clients de l’importance d’isoler leur toiture par l’extérieur ». Entre autres, des économies d’énergie, des gains de confort, des travaux moins « envahissants », ainsi que des aides de l’Etat (crédits d’impôts, TVA à taux réduit, CEE…) ou encore la valorisation du bien.

Une brochure spécialement destinée aux clients finaux est téléchargeable par les artisans couvreurs sur le site internet de la filière terre cuite.

« Le couvreur est le plus légitime pour mener ce travail d’isolation de manière qualitative, à l’occasion d’une rénovation de toiture notamment. Or nous constatons que sur le terrain les artisans, les petites structures surtout, ont du mal à sortir de leur travail quotidien pour obtenir la nécessaire mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et aller vers ces chantiers à haute valeur ajoutée », déplore Christophe Lagrange, président du groupe de travail « Isolation » de la FFTB, cité dans un communiqué. « Mais s’ils ne le font pas, d’autres le feront à leur place et c’est toute la profession de couvreur qui peut se décrédibiliser. C’est notre rôle de les encourager et de les soutenir ».

La filière terre cuite de la FFTB représente, entre autres, les fabricants Imerys, Terreal, Monier et Wienerberger. Selon elle, 16 millions de toits sont peu ou mal isolés en France aujourd’hui.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X