Industrie/Négoce

Les industriels de l’isolation thermique par l’extérieur fondent peu d’espoir en 2016

Mots clés :

Bardage

-

Thermique et acoustique du bâtiment - Isolation

-

Toiture - Vêture - Etanchéité

Le syndicat national des bardages et vêtures isolés (SNBVI) mise sur une timide hausse de 1,5% du chiffre d’affaires des industriels de l’isolation thermique par l’extérieur cette année. En 2015, leur chiffre d’affaires a reculé de 7,5%.

Le manque d’enthousiasme dans la rénovation énergétique en 2015 a marqué les résultats des industriels de l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) spécialisés dans la filière séche. C’est le constat dressé en ce début d’année par le syndicat national des bardages et vêtures isolés (SNBVI) (1). En 2015, le volume d’activité global a atteint 4,6 millions de mètres carré, soit -6,3% par rapport à 2014. La moyenne de prix se situe à 45,9 €/mètre carré (-4% par rapport à 2014). Le chiffre d’affaires a reculé de -7,5% par rapport à 2014.

La progression plus lente qu’espérée du segment de la rénovation énergétique contribue largement au recul de l’activité du secteur du bâtiment en général et, en particulier, à celui des réalisations sur le plan de l’ITE filière sèche, commente le syndicat dans un communiqué. Pour 2016, le SNBVI mise sur l’infime croissance positive de 0,9% que la FFB a récemment donné comme estimation. « Cette inertie est telle que la courbe n’infléchira vraiment positivement sur le secteur de l’ITE filière sèche que fin 2016, au mieux », estime Pascal Chillet, le nouveau président du SNBVI élu début janvier. Des chiffres fournis par l’Unicem pour les membres du SNBVI apparaissent un peu plus optimistes que ceux de la filière bâtiment en général : cette année devrait être marquée par une amélioration du chiffre d’affaires et des volumes de +1,5%.

Le SNBVI mise déjà sur 2017. Selon le syndicat, les aides injectées comme le renforcement du prêt à taux zéro (PTZ) ou le maintien de la TVA à 5,5% permettront sans doute de nouvelles mises en chantiers.

 

(1) Le Syndicat national des bardages et vêtures isolés (SNBVI), créé en juin 2013, est un think tank qui regroupe les 16 acteurs (Carea, Eternit, FunderMax, James Hardie, Rockpanel, Terreal, Trespa, Vetisol, VMZINC, Wienerberger, Etanco, Faynot, SFS intec, Alcoa, Ejot et Hilti) du segment de la vêture, du bardage rapporté et, plus généralement, de l’isolation thermique par l’extérieur en filière sèche.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X