Industrie/Négoce

Les GSB : la course au gigantisme se poursuit

A l’occasion du 40ème anniversaire de son guide Panorama, Nielsen est revenu sur l’évolution de la distribution du bricolage. Principal constat: les superficies des surfaces de vente ont explosé.

A l’occasion du 40ème anniversaire de son guide Panorama, Nielsen a recensé l’évolution du nombre de points de vente, circuit par circuit, enseigne par enseigne, avec les ouvertures et fermetures de magasins. La société d’études marketing est notamment revenu sur le marché du bricolage.

Premier constat, le nombre de surfaces de bricolage a doublé en 40 ans. De 1128 en 1977, Nielsen en recense 2256 point de vente aujourd’hui. Second enseignement, et le plus important, c’est l’explosion des surfaces moyennes de ventes.  Elles sont passées de 955 m2 à près de 4000 m2 en quatre decennies. Ainsi, le plus grand commerce de bricolage en 1977 était le magasin Legalais et Bouchard à Caen avec 3000m2. Soit six fois moins que le Leroy Merlin de La Sentinelle, dans le Nord, et ses 18000 m2.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X