Profession

Les géomètres experts se préparent aux nouveaux enjeux

Mots clés : Logiciels - Outils d'aide - Métier de la construction

La section régionale de l’Union régionale des géomètres-experts (UNGE) se réunit demain à Bordeaux pour son assemblée générale. Le syndicat en profite pour inaugurer un nouveau rendez-vous: un colloque où sont invités leurs partenaires sur le terrain. L’occasion également pour le syndicat de sensibiliser ses adhérents au BIM.

«La profession se porte globalement bien en Aquitaine, mais nous constatons que nous avons besoin d’entités plus fortes économiquement pour investir sur les nouveaux enjeux et réalités des marchés.» Jean-Pierre Labourdette, le président l’UNGE Aquitaine, pense notamment aux investissements nécessaires liés au BIM, «drones, scanners 3D, logiciels et formations spécifiques… c’est une nouvelle façon de travailler et seul c’est difficile de s’y mettre, il faut une certaine assise», estime-t-il. Un cabinet de géomètres-experts compte six professionnels en moyenne, avec des disparités importantes entre les zones rurales et Bordeaux. Demain, il entend insister sur la mutualisation auprès des 82 cabinets adhérents issus de la région Nouvelle-Aquitaine, qui seront réunis sous le même bureau régional à l’issue de l’assemblée générale. «Nous devons rechercher des solutions pour pouvoir regrouper les moyens par rapport à ces enjeux», précise-t-il. Une piste de réflexion qui pourrait rejoindre celle qui consiste à travailler en équipe pluridisciplinaire. «Les géomètres experts travaillent beaucoup en équipe pluridisciplinaire, donc la profession se demande s’il ne serait pas envisageable de constituer des petites équipes avec les différents métiers représentés: géomètres, architectes, paysagistes, etc. ce qui faciliterait la mutualisation car une nouvelle technologie comme le BIM nous touche tous», précise-t-on au bureau national du syndicat.

 

Une licence géo 3D à Bayonne

 

Au niveau national, la Nouvelle-Aquitaine est perçue comme une région dynamique en matière de BIM, en raison des demandes de formations recensées. «Nous avons créé, à la rentrée 2017, une licence professionnelle géo 3D au lycée Cantau de Bayonne au sein de laquelle 17 jeunes en alternance sont inscrits», précise Jean-Michel Girodet, délégué à la formation au bureau régional de l’UNGE pour illustrer la prise de conscience de la profession qui tient à garder la compétence et la maîtrise de la prise de données. Ces profils, qui maîtriseront à la fois le bâtiment – à l’issue d’un BTS géomètre – et la nouvelle technologie, vont être recherchés par les cabinets qui, aujourd’hui, peinent à recruter. Une difficulté encore plus prégnante aujourd’hui, à l’heure de la reprise du BTP.

 

Informations pratiques

Les rencontres régionales de l’UNGE sont organisées demain à 8h45 au Quality Suites Bordeaux Aéroport & Spa (83, avenue John-Fitzgerald-Kennedy à Mérignac). Inscriptions en ligne.

 

Focus

ADN Construction accompagne les professionnels

En partenariat avec d’autres organismes professionnels (AIMCC, Capeb, Fédération Cinov, EGF-BTP, FFB, FPI, FIEEC, LCA-FFB, Unsfa, Untec et USH), l’UNGE a créé en juin 2O17 ADN Construction. Le but de cette fédération est d’évoquer les problématiques liées au numérique dans le bâtiment, promouvoir l’innovation dans le numérique, veiller aux nouveaux enjeux et informer les professionnels. ADN Construction pourrait, à terme, se décliner en pôles régionaux afin d’aider les acteurs de la filière à monter en compétences dans le BIM. «Il s’agit pour nous d’être acteur et non pas spectateur», précise Jean-Pierre Labourdette.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X