Transport et infrastructures

Les gares de la ligne 15 sud du Grand Paris Express dévoilées

Mots clés : Architecture - Gares, aéroports - Gouvernement - Politique des transports

La Société du Grand Paris a dévoilé, le 11 juin, les visuels et les maquettes des seize gares de la ligne 15 sud du Grand Paris Express. Ils sont présentés dans le cadre d’une exposition, inaugurée le 12 juin par le président de la République. Onze équipes d’architectes travaillent sur ce premier tronçon, certaines étant en charge de la conception de deux gares.

Les Franciliens ont rendez-vous avec leur nouveau métro ! Du 13 juin au 20 septembre, ils sont invités à découvrir les futures gares de la ligne 15 sud du Grand Paris Express, qui reliera Pont de Sèvres (à Boulogne-Billancourt) à Noisy-Champs. Les visuels et les maquettes des seize gares de ce tronçon de 33 km, le premier à être mis en chantier, sont pour la première fois présentés au public, au MAC/VAL, le musée d’art contemporain du Val-de-Marne, dans le cadre d’une exposition qui sera inaugurée le 12 juin par le Président de la République. «François Hollande montre ainsi son intérêt pour ce grand projet», s’est félicité Philippe Yvin, président du directoire de la Société du Grand Paris, maître d’ouvrage du Grand Paris Express, le 11 juin.

Cette exposition (Alexia Fabre, commissaire, et Ruedi Baur, scénographe) intervient près de deux ans après la désignation des équipes de maîtrise d’œuvre. Les marchés ont été attribués en septembre 2013, pour un montant de 300 millions d’euros environ, à deux groupements. Le premier, emmené par Setec- avec les agences d’architectes Duthilleul, Brunet Saunier, Périphériques, Barani, Ar.Thème, Philippe Gazeau- conçoit la section Pont de Sèvres/Villejuif-Louis Aragon (12 km, 7 gares). La seconde, conduite par Systra avec les agences d’architectes -King-Kong, Valode et Pistre, Nicolas Michelin, Richez & associés- est en charge de la section Villejuif-Louis Aragon/Noisy-Champs (21 km, 7 gares).

 

Deux gares emblématiques

 

Deux gares dites emblématiques ont fait l’objet d’une procédure distincte: celle de Villejuif-Institut Gustave-Roussy dont la conception a été confiée au groupement Dominique Perrault, Jean-Paul Lamoureux et RPO SAS et celle de Noisy-Champs dessinée par l’agence Jean-Marie Duthilleul et Arep SAS.

Au total, ce sont donc onze agences d’architecture qui travaillent sur ce premier tronçon du futur métro francilien, certaines d’entre elles se voyant confier la conception de deux gares.

 

Mise en service de la ligne 15 sud en 2022

 

Ces projets répondent à la charte architecturale élaborée par Jacques Ferrier, conseil en architecture de la Société du Grand Paris. Le 11 juin, la SGP a aussi annoncé avoir confié le design des équipements et mobiliers des gares à Patrick Jouin et le design, l’identité visuelle et la signalétique du Grand Paris Express à Ruedi Baur. Elle a par ailleurs attribué la direction artistique du projet à Jérôme Sans et José-Manuel Gonçalvès.

La Société du Grand Paris dévoile ces visuels au moment même où démarrent les travaux concessionnaires. Les travaux de génie civil débuteront mi-2016 avec une mise en service de la ligne prévue en 2022. Coût estimé de ce premier tronçon: 5,7 milliards d’euros.

 

Les vidéos des interviews des concepteurs et les images des 16 projets des gares de la ligne 15 sud du Grand Paris Express sont dans la carte interactive ci-dessous.

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X