Réalisations

Les fibres de verre isolantes seraient inoffensives pour la santé

Dans un rapport commandé par le Centre international de recherche pour le cancer (CIRC), des experts estiment que les laines de fibres minérales les plus communément employées, comme les laines de verre d’isolation, la laine de roche et la laine de laitier, ne sont plus considérées comme des cancérogènes possibles pour l’homme.
A l’issue de ce réexamen, les laines (de verre, de roche…) les plus couramment utilisées sortent du groupe des produits peut-être cancérogènes (2B) pour être rangées dans le groupe 3 (substances ne pouvant être classées quant à leur cancérogénicité).

En revanche, les 19 experts originaires de onze pays mandatés par le CIRC confirment le classement dans le groupe 2B des produits les plus « biopersistants ». Cette catégorie regroupe des fibres céramiques réfractaires, employées dans l’industrie comme isolant dans un environnement à températures élevées comme les hauts fourneaux, et certaines laines de verre d’usage particulier (non utilisées comme isolant).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X