Etat et collectivités

Les entreprises publiques locales (EPL) intensifient leurs efforts sur la construction de logements

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Economie mixte - Etat et collectivités locales - Logement social

Faire face à la diminution de l’investissement public, s’adapter à la réorganisation territoriale et continuer à développer des métiers tels que le logement social ou les transports : l’actualité est chargée pour les Entreprises publiques locales (EPL) réunies en congrès cette semaine.

Parmi les entreprises publique locales (EPL) (1), celles qui sont chargées d’agir sur le logement sont particulièrement dynamiques. La Caisse des dépôts, qui est très présente au capital des EPL, a récemment annoncé qu’elle allait mobiliser 26 milliards d’euros en fonds propres et 100 milliards d’euros en prêts d’ici à 2020 dont une grande partie sera consacrée au logement. Ces fonds vont permettre de lever 8 milliards d’euros supplémentaires pour construire 50 000 logements sociaux de plus. Une enveloppe de même envergure sera consacrée au financement de la transition énergétique et notamment à la rénovation thermique des bâtiments publics. « Ce sont de bonnes nouvelles pour le secteur du bâtiment, car n’oublions pas que les EPL ont attribué un total de 1,8 milliards d’euros de marché à 17 000 entreprises du secteur du bâtiment, le plus souvent des PME implantées localement qui jouent un rôle décisif tant en matière d’emploi que d’innovation », rappelle Jacques Chiron, président de la Fédération des EPL et sénateur de l’Isère. La Fédération des EPL rappelle que 188 sociétés d’économie mixte immobilières possèdent ou gèrent un patrimoine de 548 649 logements dont 32,8% en Ile de France. Les mises en chantier lancées par les EPL sont de l’ordre de 15 000 par an à la fois pour le locatif et en accession à la propriété.


Des EPL innovantes sur les déplacements


Autre grand domaine des EPL : la mobilité et les transports. La problématique de congestion et de pollution, l’importance de rendre les centres villes attractifs incitent les collectivités à diversifier leur offre de mobilité. Les EPL sont ainsi le bras armé des collectivités dans ce domaine. « Il reste beaucoup de progrès à faire pour faciliter les déplacements notamment pour les personnes qui prennent plusieurs modes de transports comme leur vélo puis le métro ou le tramway. Charger son vélo sur le dos comme c’est souvent nécessaire pour continuer son trajet n’est pas une mince affaire », constate Yvon Robert, maire de Rouen et président de la SPL Rouen Normandie Stationnement. Autre innovation cette année : la Semtram, mandataire de Brest Métropole Océane, a mené la construction d’un téléphérique urbain. Le grand projet des Capucins ouvre, en effet, un nouvel espace urbain à quelques centaines de mètres de l’hyper-centre dont il est séparé par la Penfeld, une rivière très encaissée. L’accès à cet éco-quartier est un défi malgré une desserte par deux ponts routiers dont l’un ouvre le passage à la première ligne de tramway. L’installation de ce téléphérique permet d’apporter une réponse concrète aux habitants du quartier. Ce projet de 19 millions d’euros a été réalisé par Bouygues construction et BMF (voir aussi encadré).

 

Focus

Des prix pour des projets innovants

La Fédération des EPL a décerné des prix à des projets porteurs d’innovation. Le Remodelage urbain de Saint Quentin par SIC, la métamorphose du canal de l’Ourcq à Pantin par la Semip, le téléphérique urbain de Brest métropole par la Semtram ont eu les premiers prix. Enfin, le prix coup de cœur a été décerné à la SPL Avenir Réunion qui a mis en place une régie d’amélioration de l’habitat. Elle s’est dotée de deux équipes d’ouvriers itinérants et autonomes en équipement qui permet d’aider les publics fragiles à entretenir leur habitat. Un réseau de fournisseurs locaux disposant de matériaux adaptés à l’amélioration légère de l’habitat a été mis en place.

(1) Les EPL regroupent les sociétés d’économie mixte (Sem), les Sociétés publiques locales (SPL) et les Sem à opération unique (Semop).

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X