Aménagement

Les designers se penchent sur les espaces publics de la région Ile-de-France

Trois équipes de designers ont dévoilé hier leurs idées afin d’intégrer le design dans la conception des espaces publics franciliens. L’initiative « L’espace public de demain : le point de vue des designers » sera suivie d’un appel à projets d’un million d’euros lancé par la Région auprès des PME et des PMI franciliennes et d’une exposition.

« Les designers n’avaient pas encore pris la parole ». Ce constat de Laurent Dutheil le directeur général du lieu du design à Paris résume l’origine de l’initiative « L’espace public de demain : le point de vue des designers » initiée par le Centre francilien de l’innovation en partenariat avec le lieu du design : faire participer les designers à la conception des projets d’urbanisme. Trois équipes de designers renommés ont été choisies pour proposer plusieurs pistes de réflexion. La première menée par Matali Crasset a travaillé sur l’appropriation des espaces publics par les citoyens. Une analyse menée avec l’ethnologue Emmanuelle Lallement a permis de mettre à jour un ensemble de pratiques courantes, décalées ou festives qui façonnent la vie de l’espace public. De nouveaux outils permettant autant aux habitants (et aux concepteurs) de représenter et cartographier leurs rapports personnels, multiples et collectifs à leur quartier et à la ville sont désormais à l’étude. La seconde équipe de Jean-Louis Frechin a travaillé sur le projet RegioVox, la région numérique. L’objectif est de faire de la région francilienne la première région numérique qui abolit les frontières traditionnelles. Des nouvelles applications sur les smartphones, l’ouverture des données publiques, de nouvelles signalétiques interactives ou de nouveaux mobiliers urbains intelligents pourraient apporter des sources d’informations nouvelles et alternatives aux usagers de l’espace public sur la mobilité ou les lieux. Enfin l’équipe d’Olivier Peyricot a travaillé sur les énergies et subsistances dans l’espace public. Axée sur le développement durable, cette démarche entend promouvoir des techniques ancestrales comme la roue, la barrière ou les filtres à eaux pour favoriser la réappropriation locale de l’espace public par ses habitants.

Appel à projets d’un million d’euros

Ces premières réflexions, ouvertes, servent également de base préparatoire à un nouveau cahier des charges : la Région Ile-de-France lancera à la fin du mois de février un appel à projets d’un million d’euros auprès des entrepreneurs franciliens afin qu’ils développent des projets innovants en matière de design dans l’espace public. Dix projets seront sélectionnés par un jury composé de huit à dix membres et financés chacun à hauteur de 80 000 ou 100 000 euros. A la fin de l’année, une exposition se tiendra au lieu du design sur le thème du design et de l’espace public. La démarche ne fait donc que commencer, ainsi que conclut Jean-Louis Frechin : « on a fait émerger des questions, maintenant, on attend des réponses ».

 

 

 

Focus

LES TROIS PROJETS DE DESIGNERS

Pratiques d’appropriation et outils d’expérimentation dans l’espace public
Matali Crasset (Agence Matali Crasset Productions) avec l’expertise de Emmanuelle Lallement, ethnologue, maître de conférence à l’université Paris-Sorbonne, Celsa, chercheur associé à l’Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain.

Regiovox, la région numérique
Jean-Louis Frechin (Agence NoDesign)
Avec l’expertise de Nicolas Nova (LiftLab) et le programme Ville 2.0

Design, énergies et subsistances dans l’espace public
Olivier Peyricot / Designer assistante : Isabelle Daëron / Designer stagiaire : Kandé Massaga
Avec l’expertise de François-Xavier Ferrari et Anthony Boule (Société Coopérative Mu, conseil en éco-conception)

 

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X