Performance énergétique

Les concepteurs-lumière s’engagent contre le réchauffement climatique

Dans la foulée de la COP 21, les concepteurs-lumière s’engagent en faveur de la sobriété énergétique…

Laisser toute sa place à la nuit, éclairer quand on en a besoin, privilégier la sobriété énergétique et respecter la biodiversité. C’est parce qu’ils sont indépendants des producteurs d’énergie, aussi bien que des industriels de l’éclairage et des installateurs, que les concepteurs-lumière rassemblés au sein de l’ACE ont mis en place un groupe de réflexion chargé de rédiger un manifeste de lutte contre le réchauffement climatique.

Ce manifeste exprime les actions concrètes pour que leur métier contribue à cet élan mondial. «Les efforts liés aux problématiques environnementales et écologiques ne nuisent pas à la recherche de la qualité esthétique et du confort public, au contraire. Proposer un éclairage sensible, innovant, durable, économe en énergie, respectueux de l’environnement et de l’homme, c’est respecter la vie nocturne dans toute sa complexité», précise un extrait du texte.

L’association des concepteurs-lumière et éclairagistes (ACE) a pour but de promouvoir le matériau lumière et la profession de concepteur lumière et éclairagiste indépendant. L’ACE regroupe 140 membres dont 80 concepteurs-lumière indépendants. Le concepteur-lumière conçoit des projets d’éclairage urbain, paysager, architectural, scénographique, en intérieur, comme en extérieur.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X