Energie

Les clusters du bâtiment vont se parler

Jeudi 12 avril, les membres de différents clusters dédiés au bâtiment de demain ont signé une charte les engageant à travailler en réseau.

Plateforme dédiée aux éco-matériaux en Picardie, aux bâtiments à énergie positive en Alsace…. tous les clusters existent déjà. Pour certains depuis plusieurs années. Mais, dorénavant ils devront se parler et collaborer. En signant la charte « réseau des plateformes bâtiment –Energie Grenelle », ils se sont engagés à établir une stratégie d’action collective, mutualiser leurs connaissances et également répondre ensemble à des appels d’offre de recherche et développement.

Daniel Bancon est président du Clusteur « Eskal Eureka » spécialisé dans la réhabilitation. La plateforme  a récemment mis en place un relevé de sites par laser, de manière à ce que tous les acteurs d’un chantier de rénovation travaillent sur un même plan et puissent visualiser en 3D les logements. « On ne peut pas être spécialiste de tout. Si demain nous avons besoin de mener un projet avec du photovoltaïque, nous pourrons travailler avec  la plateforme basé au bourget du Lac – spécialisée dans le solaire » se réjouit Daniel Bancon.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X