Immobilier

Les banques renforcent leur pouvoir au conseil d’administration de Gecina

Joaquin Rivero a démissionné de son poste de président du conseil d’administration de Gecina, une des plus importantes sociétés foncières d’Europe. Il est remplacé par Bernard Michel, directeur général de Predica et de Crédit Agricole Assurances.

Dans un communiqué, Gecina indique que le Conseil d’administration a pris acte mardi 16 février de la démission de Joaquin Rivero de son poste de président du conseil d’administration et a ensuite approuvé la nomination de Bernard Michel, directeur général de Predica et de Crédit Agricole Assurances, comme président du conseil d’administration.

Ces décisions mettent fin à une longue bataille pour le contrôle de Gecina et concrétisent définitivement la prise de pouvoir des banques.
M. Rivero, qui reste administrateur de Gecina, avait reconnu le 30 juillet dernier que son action à la tête de la société avait très critiquée par nombre d’actionnaires et avait affirmé qu’il entendait « s’adapter à la nouvelle situation » créée par la prise de pouvoir des banques chez son principal actionnaire (26,92% du capital), le groupe immobilier espagnol Metrovacesa.

Metrovacesa, fortement affecté par l’éclatement de la bulle immobilière espagnole, est désormais contrôlé par les banques espagnoles Santander, Banesto, Banco Popular, BBVA, Sabadell et Caja Madrid. Elles ont remplacé la famille Sanahuja, qui contrôlait jusque là ce groupe.
Le 16 novembre dernier, le conseil d’administration de Gecina avait déjà nommé Christophe Clamageran directeur général du groupe.
La dissociation des fonctions de président et de directeur général est maintenue, précise le communiqué.

 

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X