Quartier

Les ateliers de maintenance de la ligne 12 du métro se transforment en quartier parisien

Mots clés : Architecte - Bâtiment d’habitation individuel - Transport collectif urbain

La restructuration des ateliers Vaugirard  s’accompagne de la construction de 440 logements. La RATP a désigné le groupement Emerige-Icade associé aux  agences d’architectes Hamonic & Masson et Ibos & Vitart pour réaliser les 133 logements privés de la première phase de ce projet.

Depuis 1910, les ateliers Vaugirard, situés  dans le XVème arrondissement de la capitale, accueillent les activités de maintenance de la ligne 12 du métro. Ce site, d’une superficie de 2,3 ha, bordé au nord par la rue Lecourbe, au sud, par la rue Desnouettes, va connaître une profonde transformation.  La RATP va profiter de la modernisation de l’outil industriel pour mettre en œuvre un projet urbain et immobilier et donner naissance à un nouveau quartier parisien mixant habitat et activités.

 

La RATP, maître d’ouvrage du projet urbain

 

Dans un premier temps, l’atelier d’entretien des véhicules de maintenance des infrastructures cèdera la place à un atelier  de maintenance des équipements électroniques et électropneumatiques ainsi qu’à  237 logements  et une halte-garderie. Dans un second temps, la restructuration de l’atelier de maintenance des trains de ligne 12 s’accompagnera de la réalisation d’environ 200 logements.  Ces quelque 440 logements (50% social, 50% privé) seront construits de part et d’autre d’une voie nouvelle reliant l’impasse Villa Lecourbe à la rue Théodore Deck. La RATP, maître d’ouvrage du projet urbain, a confié la coordination d’ensemble de l’opération à l’agence Dominique Lyon Architectes, également chargée de la conception du nouvel atelier de maintenance des équipements (12 056 m2 de surface de plancher).

 

Achèvement de la première phase en 2021-2022

 

Dans le cadre de la première phase, la RATP a désigné le groupement Emerige-Icade pour la réalisation de 133 logements privés répartis sur deux bâtiments. Le premier,  imaginé par l’agence Hamonic & Masson comme un véritable « bâtiment paysage », abritera des espaces d’agriculture urbaine sur les toits ainsi que des commerces de bouche et la halte-garderie en rez-de-chaussée. Il sera implanté le long de la voie nouvelle.

Le second immeuble, dessiné par Ibos & Vitart,  viendra se poser sur le nouvel atelier de maintenance des équipements. Enveloppé d’une résille métallique, il offrira des espaces extérieurs généreux pouvant représenter 30% de la superficie totale des logements. La conception des espaces verts est assurée par l’agence David Besson Girard.

 

 

104 logements sociaux complèteront cette première phase. Réalisés par Logis-Transports (filiale HLM de la RATP) et conçus par les architectes suisses Christ & Gantenbein, ils seront en majeure partie réservés aux agents de la RATP.

Le calendrier prévoit une livraison de cette première tranche en 2021-2022. L’achèvement de la seconde phase est annoncé pour 2026.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X