Bâtiment

Les ascensoristes veulent tirer la ville vers le haut

Manifeste pour la « mobilité verticale », Trophées de l’Ascenseur récompensant des innovations en termes d’accessibilité, de développement durable et d’intégration au patrimoine urbain… A quelques mois de l’élection présidentielle, les ascensoristes ont fait étalage de toutes leurs solutions pour la ville de demain.

L’ascenseur, tout comme l’élévateur ou le monte-escalier fait partie des technologies au service de la mobilité. Avec 100 millions de trajets par jour en France, l’utilité de l’ascenseur n’est plus à démontrer pour les Français. Ils sont d’ailleurs 70% d’après un sondage Ipsos réalisé en juillet 2016, à revendiquer sa présence dans les immeubles de moins de 4 étages : ce qui n’est pas aujourd’hui imposé par la loi.

La France accuse même un vrai retard sur ses voisins européens en matière de taux d’équipement avec moins de 8 ascenseurs pour 1000 habitants en 2015 selon les estimations de la Fédération des ascenseurs. Ces données ne sont pas neutres quand on sait que 3 Français sur 10 auront plus de 60 ans d’ici à 2035… et que 77% d’entre eux plébiscitent le maintien à domicile.

 

Manifeste

Pour répondre aux envies et aux besoins de « mobilité verticale », pour permettre surtout aux resposables politiques de prendre les décisions nécessaires, la FA a donc rédigé un « Manifeste », détaillant 5 « priorités pour la ville de demain » :

adapter les logements et favoriser l’équipement et le pré-équipement en ascenseurs et élévateurs dans la construction d’habitations collectives et individuelles. Pour cela la FA propose de réviser les critères d’installation d’un ascenseur dans les immeubles d’habitation nouvellement construits.

encourager une densif ication urbaine vertueuse. Pour cela, la FA souhaite inciter les promoteurs à intégrer, dès la phase de préconstruction, l’espace nécessaire à l’installation d’un ascenseur. Par exemple, par un bonus de constructibilité.

accompagner l’adaptation de la société au vieillissement. La FA souhaite l’installation de nouveaux équipements ou l’adaptation des ascenseurs existants. Pour cela, elle imagine des dispositifs d’aide directe aux personnes vieillissantes : pour les propriétaires une TVA à 5,5 % pour l’installation d’une machine et un abattement sous conditions de ressources sur les droits de succession ; pour les bailleurs ou les copropriétés : un prêt à taux zéro (autonomie PTZ) à l’image du dispositif « éco PTZ».

soutenir l’adaptation des immeubles privés. La FA propose d’inverser le processus juridique d’adoption des décisions portant sur les travaux d’accessibilité des parties communes. Lorsque certains copropriétaires proposent de faire, à leur charge, des travaux de mise en accessibilité, l’autorisation deviendrait un droit. Et le refus ne pourrait être motivé que sur des critères d’atteinte à la structure de l’immeuble qui serait occasionnée par les travaux.

inscrire les ascenseurs dans la transition énergétique. la FA souhaite rendre éligibles la modernisation et la rénovation des ascenseurs au crédit d’impôt sur la transition énergétique (CITE) et associer la performance énergétique des ascenseurs à l’évaluation de la performance énergétique des bâtiments.

 

Pour illustrer le bienfondé de sa démarche, la Fédération des ascenseurs peut s’appuyer sur une sorte de reucueil de bonnes pratiques grâce à ses Trophées.

 

Trophées

18 dossiers reçus et examinés par le jury,  6 lauréats dont 2 coups de cœur. Les projets diversifiés récompensés lors de la deuxième édition des Trophées de l’ascenseurs favorisent la mobilité verticale et contribuent à rendre la ville plus inclusive

Trophée Catégorie « Technologies »

Métalu SAS : Mariner Lift : première passerelle-cabine pour ponton flottant à Port-la-Forêt (29)

Historiquement spécialisé dans la construction navale, Métalu SAS conçoit, fabrique et installe des pontons équipés et des passerelles à structure aluminium depuis plus de 40 ans. Pour le Mariner Lift, Métalu a travaillé main dans la main avec l’entreprise Etna France pour créer Mariner Lift, une passerelle-cabine d’accès à un ponton flottant dédiée au transport des personnes et des charges. Ce dispositif est équipé d’une plateforme à déplacement incliné sur pente variable, ainsi que d’un passage pour piétons.  Une innovation qui permet de corriger automatiquement l’assiette de la cabine, quelle que soit l’inclinaison de la passerelle, en lui permettant de rester horizontale, offrant ainsi confort et sécurité à l’utilisateur.

 

Trophée Catégorie « Accessibilité »

Mairie de Paris – Crèche Poliveau : Création d’un ascenseur accessible depuis l’extérieur de la crèche – Paris (75)

Pour favoriser l’accessibilité de la crèche Poliveau, située au premier étage d’un immeuble parisien, un accès a été créé par ascenseur directement depuis l’extérieur.

 

Trophée Catégorie « Intégration et Patrimoine »

 

 

 

Le Printemps – Paris Haussmann : Transformation du parcours client par l’installation de 18 escaliers mécaniques – Paris (75)

Dans le cadre du renouveau du Printemps Haussmann, la direction a souhaité réorganiser le parcours client afin d’améliorer et d’augmenter le trafic au sein des différents îlots. Un travail nécessaire face à une circulation des lieux qui n’était plus adaptée et un parcours client décentré. Historiquement construit autour d’un grand atrium qui, avec le temps, a vu l’ajout désordonné d’îlots de toute nature, les escaliers mécaniques du Printemps Haussmann étaient positionnés à des endroits jugés aujourd’hui peu pertinents. Recentrée au coeur du bâtiment, la circulation s’organise désormais autour d’un immense atrium où viennent s’appuyer tous les escaliers mécaniques, autour desquels ont été positionnés les différents îlots. La zone centrale où se situe la trémie a donc été cloisonnée pour démolition. L’ensemble des éléments nécessaires à la reconstruction, dont les 18 escaliers mécaniques posés par Schindler, ont été ensuite acheminés par le toit. Un projet exceptionnel et sans interruption du fonctionnement du magasin pendant toute la durée des travaux ! La restructuration a également été conduite dans un délai record d’un peu moins de quatre mois. En une nuit, ce ne sont pas moins de 12 escaliers mécaniques qui ont été posés.

 

Trophée Catégorie « Architecture, insertion urbaine et paysagère»

Parc des Oiseaux : Intégration de deux ascenseurs dans la nouvelle tour panoramique du parc – Villars-les-Dombes (01)

Placée au bord de l’étang principal du parc, la tour de 32 mètres de haut offre des points de vue très différents tout au long de la progression vers le sommet à travers plusieurs séquences spectaculaires. Une attraction qui n’aurait évidemment pas été possible sans l’intégration de deux ascenseurs la rendant accessible à l’ensemble des publics. Un travail réalisé en collaboration avec l’entreprise KONE.

 

Coups de coeur du jury

Fondation Royaumont : Intégration d’un ascenseur dans le respect du patrimoine architectural de l’abbaye – Asnières sur-Oise (95)

Construite il y a plus de 800 ans, et gérée depuis 50 ans par la Fondation éponyme, l’abbaye de Royaumont a fait l’objet de très importants travaux de restauration, de rénovation et d’extension de son équipement résidentiel. Une campagne sans précédent menée en 2016 sous la conduite de François Chatillon, architecte en chef des monuments historiques, permet d’offrir un accueil encore amélioré dans un monument magnifié. L’enjeu de l’accessibilité était au coeur de ce programme d’investissements portant notamment sur l’implantation d’un ascenseur public au centre du bâtiment des moines, haut de trois étages, mais aussi sur la création de huit nouvelles chambres dont trois accessibles aux personnes à mobilité réduite.
Implanté dans une cage d’escalier néogothique monumentale datant du 19ème siècle, l’enjeu était aussi esthétique ; il devait également recevoir préalablement l’autorisation de la Conservation régionale des monuments historiques. François Chatillon a donc eu l’idée de concevoir un pylône autoportant, habillé de grandes plaques de laiton vieilli. Les structures de l’escalier sont ainsi totalement préservées. Un travail a été réalisé main dans la main avec l’entreprise Levage Moderne qui a su répondre aux différentes exigences et contraintes de ce projet si atypique.
Cette installation, complétée par la rénovation de l’ensemble du hall d’accueil attenant, contribue aujourd’hui clairement à l’ouverture et à la qualité d’accueil de la Fondation, tant pour ses activités artistiques que réceptives (séminaires et événements d’entreprises).

Yacht Concept : Intégration d’un monte-charge sur mesure pour la frégate l’Hermione

La société Yacht Concept a assuré la conception et le suivi de la reconstruction à l’identique de la frégate qui a conduit le marquis de Lafayette en 1780 aux Amériques pour participer à la guerre d’Indépendance aux côté de Georges Washington. Une rénovation qui représentait un défi jamais réalisé en France. Yacht Concept s’est rapprochée d’Etna France en juin 2014 afin de trouver une solution pour permettre de monter les plats depuis la cale où se trouve la cuisine jusqu’au pont de batterie. Après avoir envisagé la solution d’un monte-plats électrique classique (solution abandonnée rapidement), Etna France a imaginé une solution sur-mesure qui soit à la fois respectueuse de l’esthétique d’un bâtiment de guerre du 18ème siècle, tout en assurant la sécurité des utilisateurs selon les standards d’aujourd’hui. Le choix d’un entrainement par poulies de gréements a finalement été retenu. Une poulie avec un dispositif antichute a été sélectionnée par le concepteur du bateau. Pour le guidage de la cabine, ils ont opté pour un guidage bois en chêne similaire à la charpente du navire. Un travail rendu d’autant plus complexe par une surface extrêmement réduite dédiée au monte-plats lui-même.

 

 

 

Focus

Le jury des Trophées de l'ascenseur

• Elisabeth Hercberg, Ergothérapeute, membre de l’Association Nationale Française des Ergothérapeutes (ANFE)

• Alain Zeliszewski, Président de la Fédération des Indépendants Experts & Bureaux de Contrôle Ascenseurs (FIEBCA)

• Didier Mignery, Fondateur de Zoomfactor Architectes

• Benoît Fauchard, Administrateur FNAIM

• Patricia Roussannes, SilverEco.fr

• Pierre Hardouin : Président de la Fédération des Ascenseur

• Alain Meslier : Délégué général de la Fédération des Ascenseur

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X