Réalisations

Les architectes en meilleure santé économique

Qu’il s’agisse du nombre de commandes ou du chiffre d’affaires, la santé économique des agences d’architecture en France est meilleure en 2008 qu’en 2005 et le niveau d’optimisme a augmenté de cinq points.

Lionel Dunet, président de l’Ordre des architectes souligne ainsi les chiffres encourageants relevés dans l’Observatoire de la profession d’architecte 2008 (1). Ils font suite à ceux publiés en 2005, également tirés d’une enquête réalisée par l’institut de sondage Ifop (2). Ainsi, le nombre moyen de commandes a augmenté à 16,8 en 2007 contre 14,5 en 2004 et le chiffre d’affaires moyen est passé dans le même temps de 234 020 à 278 480 euros (+19%). Notons également dans ces chiffres que le revenu net moyen tiré de l’activité d’architecte en 2007 est de 41 139 euros avec une forte disparité entre les hommes (44 492 euros) et les femmes (26 670 euros).

Autre révélation : 9% des architectes ont accueilli des jeunes confrères diplômés d’Etat réalisant leur HMO (Habilitation à exercer la maîtrise d’œuvre en nom propre) créée en 2005 à l’occasion de la réforme LMD (Licence-master-doctorat). L’enquête confirme également que le développement durable est bien le thème de formation le plus suivi, mais que les architectes privilégient l’aspect environnemental plus que social. En revanche, les formations sur le diagnostic et l’expertise technique, l’informatique ou le droit des marchés semblent mieux répondre aux aspirations des candidats.

Enfin, même si les architectes estimaient en 2005 que leur métier était de plus en plus difficile à exercer, 78% d’entre eux s’estiment aujourd’hui satisfaits de leur situation professionnelle. Bien qu’ayant un sentiment de perte d’image sociale en 2005, ils perçoivent bien le rôle qu’ils ont notamment dans la sauvegarde du patrimoine, l’innovation en construction et la rénovation de certains quartiers.

Dominique Errard

(1) Rappelons que selon la Mutuelle des architectes français (Maf), 2006 constitue une année record pour les architectes avec 44 milliards d’euros de chiffre d’affaires, en progression de 13,3%. La part de ces travaux (37,9%) dans la production totale du bâtiment étant au plus haut depuis que la Maf analyse ces chiffres (1989).

(2) Enquête réalisée en 2008 par interviews téléphoniques auprès de 804 architectes (en janvier) et complétés par 20 entretiens (en mai et juin). A télécharger sur le site Internet : www.architectes.org.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X