Profession

Les architectes d’Ile-de-France sous l’œil… des Franciliens

Connaissance du métier d’architecte, image de la profession, recours aux professionnels et attentes à leurs égards : l’institut BVA a sondé les Franciliens…

Dans le cadre des journées des 7, 8 et 9 avril consacrées au métier d’architecte en pleine (r)évolution, le Conseil régional de l’ordre des architectes d’Ile-de-France (Croaif) a commandé à l’institut BVA un sondage sur l’image des architectes auprès de la population. Mille Franciliens ont été ainsi interrogés dans le cadre de cette enquête.

D’où il ressort notamment que :

– les missions et les activités des architectes sont méconnues dans leur contenu (la dimension de «conseil» est quasiment inconnue) ;

– l’image de la profession est globalement bonne, centrée sur l’expertise technique, avec une dimension «innovation» notable.

Mais la quasi-totalité des répondants estime également que les architectes gagnent bien leur vie et que leurs prestations sont chères…

Une perception biaisée par rapport à la réalité, on l’aura deviné. D’où l’importance, pour la profession, de mettre à mal les idées reçues et de remédier au décalage entre ressenti exprimé et réalité du métier. Oui, mais comment?…

L'étude BVA pour le Croaif (PDF de 25 pages) - Résultats et principaux enseignements.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    Image et vérité

    91% des sondés pensent qu’architecte est un métier où l’on gagne bien sa vie alors que 42% des architectes (et paysagiste DPLG) gagnent moins de 24 000€/an avant impôts pour un bac + 5/6 et plus de 45 heures par semaines… Voilà le décalage flagrant qu’il va falloir montrer aux maîtrise d’ouvrages qui nous paient de plus en plus mal! Et de convaincre la population que l’on travaille la plupart du temps avec de l’argent public pour améliorer les conditions et le cadre de vie, jamais pour s’enrichir (sauf quelques starchitectes qui y arrivent). La France est le pays où les architectes sont le moins bien « représentés » et considérés malgré la popularité de quelques uns.
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X