Profession

Les architectes d’Alsace en ordre de marche pour le Grand Est

Mots clés : Architecte - Etat et collectivités locales

Le conseil régional de l’Ordre d’Alsace a anticipé le renouvellement de son bureau pour se préparer à la fusion dans la nouvelle région Grand Est.

Baliser au mieux le terrain pour la nouvelle grande région. Le conseil de l’Ordre des architectes d’Alsace a bousculé les calendriers statutaires afin d’anticiper sa fusion avec ses homologues de Lorraine et de Champagne-Ardenne en conséquence de la création de la nouvelle région Grand Est. Son bureau devait être renouvelé partiellement en juin 2016 conformément aux statuts. Mais à l’initiative du président Stéphane Helburg, il a démissionné en bloc pour donner un an à une nouvelle équipe pour préparer la mise en place du premier conseil du Grand Est qui suivra les élections de juin 2017 à l’échelle de la nouvelle région. «Une décision audacieuse, pleinement concertée, qui facilitera grandement la tâche, nous ne serons pas dans la situation de découvrir au dernier moment la nouvelle donne du Grand Est», salue le nouveau président alsacien, Alexandre Da Silva.

«Les premiers sujets concerneront le développement du projet Région Architecture à l’échelle du Grand Est, les actions pour la transition énergétique, la défense des CAUE et la poursuite du combat contre la signature de complaisance», expose Alexandre Da Silva.

Le premier conseil à l’échelle du Grand Est comportera 36 membres pour une période de transition de trois ans avant sa configuration définitive à 24.

Il lui faudra trouver le bon équilibre entre la répartition géographique de ses tâches et la représentation des trois anciennes régions: avec 950 architectes, l’Alsace compte à elle seule autant de professionnels que les deux voisines réunies.

 

Focus

Palmarès architecture et aménagement

Le Palmarès 2O16 de l’architecture et de l’aménagement a été dévoilé début juillet par ses initiateurs le CAUE (conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement) du Bas-Rhin et la Drac (Direction régionale des Affaires culturelles) du Grand Est.

Présidé par l’architecte Manuelle Gautrand, le jury a distingué 9 lauréats et mentionné trois autres projets parmi les 44 présélectionnés sur plus de 11O réalisations transmises.

L’édition 2O16 met en exergue des réalisations publiques et privées jugées exemplaires dans le travail conjoint maître d’ouvrage/maître d’œuvre et la conception d’un aménagement générateur d’un «cadre de vie de qualité pour tous».

L’ensemble des projets présélectionnés sera présenté dans une exposition au CAUE du Bas-Rhin à Strasbourg du 3 octobre au 17 novembre prochains. Un catalogue réunira en parallèle les 11O réalisations qui ont concouru.

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X