Entreprises de BTP

Les 10 plus grands groupes familiaux du BTP en chiffres

Sorties de la crise avec brio, les entreprises familiales de taille intermédiaires s’appuisent sur leur modèle historique pour aborder l’avenir. Retrouvez, en une infographie, les 10 plus grands groupes du BTP contrôlées par les familles des fondateurs.

Les dix plus puissantes entreprises familiales de tailles intermédiaires (ETI, entre 250 et 5 000 salairés) occupent une place de choix au sein de la construction tricolore. Si, avec leurs 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires cumulé, elles restent loin derrière les trois majors que sont Vinci, Bouygues et Eiffage, elles connaissent une santé qui peut paraitre insolente. En moyenne, entre 2010 et 2015, leur activité a connu une croissance de 25%.

Puissantes, ces ETI sont aussi chargées d’histoire. La plus ancienne d’entre elles, Demathieu Bard, plongent ses racines jusqu’au Second empire. Sur les dix groupes, seuls quatre ont vu le jour après 1945. Avec des nuances subtiles entre les entreprises, le poids de la famille dirigeante reste déterminant dans leur quotidien comme dans leurs orientations stratégiques. Génération après génération, les affaires continuent d’y prospérer en famille. 

 

 

> Retrouvez notre dossier complet sur les groupes familiaux du BTP

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X