Entreprises de BTP

Legendre lève 27 millions d’euros grâce à un mode de financement innovant

Mots clés : Gestion et opérations immobilières

Trois banques ont souscrit à l’Euro Private Placement de l’entreprise de construction et de promotion immobilière Legendre. Une solution qui offre de l’argent frais rapidement pour assurer un développement rapide. Objectif du groupe : internationalisation et diversification.

Vincent Legendre, président du groupe du même nom, place ses pions sur les métropoles : à l’automne prochain, démarreront les travaux d’un immeuble de 63 logements dans le quartier de Covent Garden à Londres. Cet été, Legendre Île-de-France attaquera à Paris la transformation d’une clinique du IXe arrondissement en hôtel 4 étoiles de 60 chambres. Concomitamment, mais cette fois à Bordeaux, une opération comprenant une épicerie-restaurant de 2 000 m2, 9 600 m2 de bureaux, et deux hôtels 4 et 3 étoiles (respectivement 160 et 120 clés) sortira de terre.

« Jusqu’à présent, nous financions les opérations de promotion sur nos fonds propres. Ces derniers mois, nous étions à la recherche d’argent frais. Consultée, une de nos banques nous a proposé l’Euro Private Placement, un mode de financement que nous ne connaissions pas », raconte le dirigeant. « L’énorme avantage est de disposer d’argent frais dès que le dossier est validé. Autre point fort, le remboursement du capital s’opèrera à l’échéance du prêt. Jusqu’à 2023, nous acquittons seulement les intérêts ». En phase de développement, consacrer le capital aux projets constitue un avantage conséquent pour l’entreprise bretonne : « Sans cet Euro PP, certains de nos projets ne sortiraient pas, considère Bertrand Ruaux, secrétaire général du groupe. Et contrairement à un prêt classique qui, chaque année, nécessite de revenir devant le comité d’engagement de la banque, ce mode de financement offre plus de souplesse et de liberté ».

Destiné aux entreprises de taille intermédiaire (ETI) qui portent un projet de développement, l’Euro PP se décline en deux modalités : l’émission obligataire par l’entreprise ou un prêt accordé par un petit nombre d’investisseurs institutionnels comme les banques, les compagnies d’assurance ou encore les organismes de prévoyance. Si l’émission obligataire impose la publication d’informations financières, à l’inverse, le prêt -solution retenue par Legendre- garantit le secret des affaires.

 

Le premier business plan de l’histoire du groupe

 

Chef de file du dossier, Arkéa Entreprises et Institutionnels a convaincu Bank of China et la banque Palatine. « Avec Bank of China, nous sommes déjà partenaires sur d’autres opérations d’Euro PP. Ils ont trouvé le projet et le groupe intéressants. Et, bien sûr, la rémunération servie leur convenait », explique Bertrand Blanpain, directeur commercial entreprises d’Arkéa   Entreprises et Institutionnels.

Dans le secteur de l’immobilier, le coût de l’argent pour un Euro PP varierait entre 3 et 5%. Un taux élevé par rapport à ceux pratiqués dans le crédit aux entreprises à moyen et long termes. Les statistiques de la Banque de France indiquent-elles un taux de l’ordre 2% en 2015, tous secteurs confondus. Pour Vincent Legendre, « la question n’est pas celle d’un taux plus ou moins élevé : nous voulions du cash rapidement et sans contrepartie. Nous l’avons et le taux nous convient. »

Pour convaincre Arkéa du bien-fondé de sa demande, Vincent Legendre a dû présenter un business plan à ses interlocuteurs. Le premier pour cette entreprise créée il y a près de soixante-dix ans. « Il faut les faire rêver », décrypte Bertrand Ruaux, également membre du directoire.

 

Développer la promotion

 

Basé à Rennes, Legendre affiche cinq métiers : la construction, l’ingénierie avec un bureau d’études d’une cinquantaine de personnes, les matériaux de construction, l’énergie et l’immobilier. Actuellement, 80% du chiffre d’affaires provient de la construction. Le groupe souhaite désormais augmenter la part générée par la promotion, secteur aux marges plus élevées. « Leur stratégie est intéressante, note Bertrand Blanpain. Grâce à l’intégration de toutes les étapes de la production, ils maîtrisent leurs prix de revient ».

En outre, le groupe possède des actifs immobiliers importants. Une capacité à thésauriser qui rassure les investisseurs. « Cet Euro PP nous permet d’augmenter notre capacité à initier des projets. Aujourd’hui, nous voulons à la fois nous développer à l’international mais aussi diversifier nos activités. Enfin, dans cette période économique difficile, obtenir un Euro PP constitue un signal très positif. Cela nous conforte dans notre stratégie », conclut Vincent Legendre dont le premier cadre s’est expatrié à Londres à l’été 2015.

Focus

Le groupe Legendre

– 1 450 salariés ;

– 460 M€ de CA en 2015 ;

– BET : Ingénova ;

– Matériaux de construction : Ouest Préfa ;

– Énergies : Armorgreen ;

– Implantations géographiques principales : Legendre Ouest, Legendre Loire et Legendre Île-de-France.

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X