Transport et infrastructures

Le viaduc de la Savoureuse : un ouvrage d’exception (Portfolio)

Le viaduc ferroviaire de la Savoureuse, en construction sur le chantier de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône, est en tout point exceptionnel.

Fonctionnellement d’abord: parmi les 160 ponts et 13 viaducs qui s’égrènent le long des 140 km de la ligne, il en est l’ouvrage le plus long avec ses 792 m. Esthétiquement ensuite: ses 11 piles en forme de tétrapodes soutenant un tablier élancé offrent une transparence et des perspectives bienvenues dans cette zone semi-urbaine dense, à quelques kilomètres au sud de Belfort. Techniquement enfin, le parti pris architectural et les nombreuses contraintes du site (zone urbaine, cavités karstiques en sous-sol, nappe phréatique affleurant, et une rivière, un canal, une autoroute, et une nationale à franchir !) constituent un challenge inédit à relever pour les équipes de conception et de réalisation. D’autant qu’il est plus contraignant, on l’imagine facilement, de dimensionner un ouvrage sur lequel pourront circuler deux TGV lancés en sens inverse à 350 km/h qu’un ouvrage routier, ou même autoroutier. Mais enfin, le pari est en cours, et depuis l’ordre de service de démarrage des travaux en avril 2007, le chantier bat son plein. Ainsi, le 26 novembre dernier, s’achevait le lançage du premier tronçon de 230 m du tablier. Suivront quatre autres lançage, le prochain étant programmé pour février 2009. La fin des travaux est prévue pour début 2010, pour une ouverture de ligne début 2012. Ces photos, prises à l’occasion d’une visite organisée par Construir’Acier, l’AFGC (Association Française de Génie Civil) Grand Est et le CETE de l’Est donnent une idée des prouesses réalisées et à venir pour la construction de cet ouvrage d’art.

Olivier Baumann

Focus

Fiche technique


Maître d’ouvrage: Réseau Ferré de France (RFF)
Architecte: Wilkinson Eyre Architectes
Maître d’œuvre conception: Egis JMI
Maître d’œuvre d’exécution: Setec
Bureau d’études métal: SNCF IGOA
Bureau d’études béton: Coredia
Coordonnateur sécurité: Decta
Groupement d’entreprises: Eiffel (mandataire), charpente métallique; Eiffage TP, génie civil; Forézienne d’entreprises, terrassements; Spie Fondations, fondations.
Délai global: 30 mois
Coût des travaux: 52 millions d’euros HT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X