Chantiers

Le tunnel du Puymorens désormais aux normes de sécurité incendie

Mots clés : Normalisation - Marquage CE - Ouvrage d'art - Protection et sécurité incendie - Sécurite civile - Sécurité incendie - Urbanisme - aménagement urbain

Construit entre 1988 et 1994, le tunnel routier du Puymorens, reliant les départements de l’Ariège et des Pyrénées-Orientales, vient d’être mis à niveau vis-à-vis du risque incendie. Après d’importants travaux d’excavation et de réaménagement, plus de 65 000 m² de plaques de protection thermique ont été mis en place.

Mis en service en 1994, le tunnel routier du Puymorens (Pyrénées-Orientales), situé sur la RN 20, ne répondait pas entièrement aux règles de sécurité en vigueur concernant le risque incendie. D’importants travaux de mise en conformité ont été engagés en avril 2013, sous la direction d’ASF, l’exploitant de l’ouvrage. Confiés à un groupement composé de Freyssinet (mandataire), Cegelec Mobility et de Bonnard et Gardel, ces derniers ont consistéen la réalisation, tout le long des 4 820 mètres du tunnel, du creusement et du soutènement, sous 380 mètres de couverture rocheuse et dans une géologie hétérogène (composée de granit raide et de schiste tendre), de 9 abris de sécurité – tous les 400 mètres – et de 11 galeries d’évacuation inclinées....

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X