Environnement

Le sud-ouest surpris par la tempête

Le dernier bilan de la tempête qui a soufflé sur l’Aquitaine, lundi 13 mai 2002 dans l’après-midi, fait état de quatre blessés et trois disparus.
Les dégâts de cette tempête sont importants. De nombreux arbres sont tombés (une trentaine dans les Pyrénées-Atlantiques, plusieurs dizaines dans les Landes, en Gironde, en Lot-et-Garonne et en Charente), entraînant, en Gironde, la coupure de trois chemins départementaux et de la RN 113 reliant Bordeaux à Toulouse, à la hauteur de Cadaujac. Dans ce département, 40000 foyers étaient encore privés d’électricité en début de soirée, a indiqué la préfecture.
Ce phénomène météo qui a affecté le sud-ouest durant un peu plus d’une heure, et au cours duquel ont été enregistrées des rafales de plus de 100 km/h (avec des pointes à 130 km/h sur la côte), a surpris par son ampleur, même si Météo France avait en partie pris ses dispositions, en ce qui concerne les Pyrénées-Atlantiques et les Landes.

Vous êtes intéressé par le thème Environnement ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X