Environnement

Le solaire brille au Portugal

BP Solar va commencer à construire au second semestre 2006 la plus grande centrale solaire photovoltaïque du monde, à Moura, au sud du Portugal.

« La construction de la centrale va aller de l’avant en 2006, c’est un processus irréversible », a déclaré José Maria Pos-de-Mina, maire de Moura, ville qui détient la majorité des actions de Amper Central Solar, entreprise créée pour gérer le projet.
Le responsable, qui s’exprimait lors d’un séminaire sur les retombées économiques du projet, notamment dans le domaine de l’emploi, a précisé que les autorités ne feraient aucune difficulté pour délivrer les autorisations nécessaires. Celles-ci dépendent seulement du tarif de l’énergie produite par la centrale. Le projet a d’ores et déjà obtenu le feu vert des services de l’énergie, a-t-il dit.
Avec 350.000 panneaux solaires installés sur des installations s’étendant sur 114 hectares et une capacité installée de 62 mégawatts, la centrale photovoltaïque de Moura sera la plus grande du monde, selon les responsables du projet. Elle sera six fois plus puissante que l’actuelle plus grande centrale installée en Allemagne.
Selon José Maria Pos-de-Mina, les travaux vont commencer au deuxième semestre 2006.

« Il s’agit d’un projet unique au monde et du plus ambitieux en ce qui concerne sa puissance finale », a déclaré pour sa part Francisco Conesa, directeur commercial de la BP Solar pour le sud de l’Europe, société qui construira la centrale qui sera terminée en principe en 2009.
250 millions d’euros seront investis pour la centrale qui permettra de créer 240 emplois directs.

Francisco Conesa a expliqué que la technologie photovoltaïque constituait l’unique source d’énergie permettant à un pays doté d’un grand potentiel solaire comme le Portugal de produire de l’énergie sans dépendre de sources d’énergie étrangères.
BP Solar a l’intention de construire une usine à Moura qui fabriquera les panneaux solaires nécessaires à la centrale. La construction de l’usine commencera au premier trimestre 2007 et la production en juin 2007. Cent emplois seront créés pour l’usine.

Focus

Repères


Aux termes du protocole de Kyoto, le Portugal devra produire d’ici à 2010 39% de son électricité à partir de sources alternatives d’énergie (énergie éolienne, solaire…).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X