Commande publique

Le service « Marché public simplifié » accélère son déploiement

Mots clés : Marchés publics

L’Ugap a adhéré ce 23 juillet au service « Marché public simplifié » qui facilite la réponse dématérialisée des entreprises aux marchés publics. Le dispositif déjà en croissance est boosté par ce nouveau partenaire et par les évolutions prévues par le futur plan national de dématérialisation.

Le 23 juillet, la centrale d’achat généraliste Ugap (Union des groupements d’achats publics) a signé avec le SGMAP (Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique) la charte d’adhésion au service « Marché public simplifié » (MPS), en présence de Clotilde Valter, secrétaire d’État en charge de la simplification. Pour rappel, ce service permet à une entreprise de répondre avec son numéro Siret à un marché estampillé MPS.

Comme l’Ugap publie des consultations sur la plateforme des marchés de l’Etat (Place), elle bénéficie de fait des fonctionnalités du service MPS dont l’usage y est proposé par défaut depuis le 26 juin dernier. Ainsi, la plateforme propose aux acheteurs publics souhaitant publier des consultations pour des marchés à procédure adaptée (Mapa) de le faire en MPS. S’ils ne le souhaitent pas, ils doivent décocher la case « MPS ». Depuis que le service est proposé par défaut sur Place, les consultations MPS ont quasiment doublé passant de 1382 en mai dernier à 2421 (1) avec une moyenne hebdomadaire de plus de 150 consultations (contre environ 80 avant). « La progression va continuer avec l’arrivée de l’Ugap, du fait de son potentiel d’acheteurs », affirme Philippe Vrignaud, responsable du service MPS au SGMAP. En 2014, la centrale d’achats a traité 510 000 commandes au...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X