Logement

Le renouvellement urbain, cet investissement d’avenir

Mots clés : Gouvernement

Le ministre de la Ville, Patrick Kanner a présenté en Conseil des ministres une communication relative à la mise en œuvre du nouveau programme national de renouvellement urbain. Le NPNRU devrait bénéficier des dotations du volet « quartiers » du 3e programme d’investissements d’avenir (PIA 3) doté de 50 M€ et pour lequel les premiers appels à projets seront lancés dès les 14 mars.

Le premier programme de renouvellement urbain (PNRU) avait généré 50 milliards d’euros d’investissement et permis la construction et la réhabilitation de 600 000 logements. En 2014, le gouvernement a lancé un nouveau programme de renouvellement urbain (NPNRU), fondé sur une approche à l’échelle intercommunale et privilégiant les reconstructions de logements sociaux en-dehors des quartiers prioritaires afin de favoriser la mixité sociale.

Pour les financer, l’Etat a engagé une enveloppe d’un milliard d’euros supplémentaires, confiée à l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru). Ajoutés aux 5 milliards apportés par Action Logement, cela porte à 6 Md€ le montant du NPNRU sur 10 ans. Il devrait générer 25Mds € de travaux au service du cadre de vie selon les estimations présentées en Conseil des ministres le 24 février par le ministre de la Ville Patrick Kanner.

A ce jour, le NPNRU a d’ores et déjà retenu « plus de 250 opérations d’investissement », qui porteront « sur 16.000 logements, et comprendront 10 700 démolitions et 3 000 réhabilitations », a détaillé Patrick Kanner. La reconstruction de plus de 2 300 logements sociaux est également programmée.

 

Investissements d’avenir

 

Entré dans sa phase active avec la signature des premières conventions financières pluriannuelles – la 1ère à Rennes le 16 février dernier – le NPNRU continuera à bénéficier d’un effort financier de l’Etat.

Ainsi, Patrick Kanner a annoncé l’augmentation de 50 % de la dotation politique de la ville (DPV), soit 150 M€ en 2017 contre 100 M€ en 2016 sur un panel élargi de communes bénéficiaires en métropole et en outre-mer afin de soutenir notamment des projets d’investissements dans les quartiers ANRU ; l’augmentation significative de la dotation de solidarité urbaine à 180 M€ ; et le lancement anticipé, le 14 mars prochain, de la 3ème édition de l’appel à projet du programme d’investissement d’avenir (PIA 3). Une vingtaine de lauréats seront accompagnés dans les étapes-clés d’un projet d’innovation ambitieux, au profit de la qualité de vie des habitants. Le PIA 2 mobilise déjà 71M€ de subventions et 200M€ de co-investissement en fonds propres. Le PIA 3, dans ce volet quartiers, mobilisera 50M€.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X