Energie

Le promoteur marseillais Sifer teste le nouveau service Smart Avenir Energies de GRDF

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Gestion et opérations immobilières

Mardi 13 juin, dans le quartier en renouvellement urbain de Saint-Loup, Sifer Immobilier et GRDF ont scellé un partenariat consistant à tester sur l’opération de 352 logements le label «Smart Avenir Energies» basé sur le mix énergétique.

La convention, signée ce mardi 13 juin dans le quartier Saint-Loup à Marseille, entre Eric Lazery, président du groupe Sifer immobilier, et Viviane Repellin, déléguée marché d’affaires GRDF Méditerranée, scelle un partenariat qui a valeur d’expérimentation. En effet, l’opérateur gazier va tester, sur le programme Osmoz de 352 logements réalisé par le promoteur marseillais, le «Smart Avenir Energies», un service qu’il compte déployer à grande échelle.

 

Mix énergétique

 

«Cette expérimentation s’inscrit dans la volonté affichée par l’Etat de soulager la consommation électrique de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, en bout de ligne, et donc de la réduire de 20%. Cela passe par le mix énergétique et par la recherche d’un système évolutif. En effet, il ne faut pas condamner les usagers à avoir une seule solution toute la vie du logement. Le Smart Avenir Energies résulte de notre travail sur la modification du comportement de l’usager», explique Damien Rosinha, responsable grands projets GRDF, chef du marché aménagement Méditerranée.

Ainsi, les futurs habitants d’Osmoz bénéficieront de deux types d’énergie: l’électricité pour les usages dits captifs (éclairage, électroménager, multimédia, etc.) et le gaz ou le biogaz pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire grâce au système Yzentis. Ce dernier système s’appuie sur des chaudières individuelles à gaz basse consommation avec distribution par vecteur air permettant une régulation multizone, une remise en température rapide des pièces et un gain de place grâce à la suppression des radiateurs.

 

100 000 euros d’économie

 

«L’objectif du label Smart Avenir Energies est aussi d’assurer les besoins de chauffage et d’eau chaude à terme avec du biogaz. De plus, ils seront tous membres du réseau Ecowatt et pourront donc être appelés à modérer leur consommation énergétique entre 18h et 20h les jours de pic de demande», rappelle Viviane Repellin, déléguée marché d’affaires GRDF Méditerranée. «Ce dispositif devrait permettre de réduire de 25% d’économie la facture énergétique des futurs occupants d’Osmoz, soit, à l’échelle de la résidence, une économie de 100 000 euros en mariant confort d’usage et gain d’espace puisqu’il n’y a pas de convecteurs dans les appartements», renchérit Cyril Simon, directeur général du groupe Sifer Immobilier qui peut se targuer d’avoir bien commercialisé les appartements de l’opération avec 50 unités encore à vendre. «Le «Smart Avenir Energies a été un vrai avantage concurrentiel et confirme que dans les critères d’achat le coût d’usage, en clair les charges et dépenses énergétiques, est déterminant», poursuit le directeur général.

 

Focus

Réalisée sur les anciens terrains des moteurs Beaudoin, Osmoz s’inscrit dans le plan d’aménagement d’ensemble de Saint-Loup dans le 1Oe arrondissement de Marseille avec pour objectif de réhabiliter 15 hectares de friches industrielles. A terme, 2O OOO m2 de commerces, 1  2OO logements et 2 OOO m2 de bureaux doivent sortir de terre à l’entrée du noyau villageois de Saint-Loup.

Le projet conçu par les architectes de Tangram, eux-mêmes auteurs du plan d’aménagement d’ensemble, s’est développé à partir du Castorama Saint-Loup. L’enseigne souhaitait construire un bâtiment commercial avec parking. Tangram y a vu l’opportunité de développer un projet plus complet, apportant des logements et des commerces de proximité dans un quartier en pleine expansion situé à proximité de l’échangeur Florian de la rocade L2 et du métro Saint-Loup (en projet).

Pour intégrer des bâtiments de grande hauteur (27 m) dans un environnement composé de petites maisons, le maître d’œuvre a notamment joué sur l’alternance des vides et des pleins, des terrasses et des loggias, et les couleurs claires et foncées. Par ailleurs, le parti d’une modénature regroupant les étages par deux répond à l’objectif de diviser la façade pour interrompre les perspectives verticales ainsi qu’à casser la perception de la hauteur.

 

Fiche technique

Maître d’ouvrage: Sifer Immobilier

Architecte: Tangram

Entreprise générale: Les Travaux du Midi

BET: Garcia Ingénierie, Secmo

Programme: 352 logements, 4 OOO m2 de commerces, 439 places de parking en sous-sol, RT 2O12.

Surface: 23 O65 m2 de surface de plancher (SP)

Calendrier: gros œuvre (R+5) en cours et livraison prévisionnelle au premier trimestre 2O18 pour première tranche; terrassement en cours et livraison prévisionnelle à la fin 2O18 pour la deuxième tranche.

Montant des travaux: 27 millions d’euros HT.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X