Chantiers

Le pont sur le Rhin prépare son tablier

Mots clés : Ouvrage d'art

Le tablier du nouveau pont sur le Rhin, à Strasbourg, est actuellement en cours de montage. Deux opérations spectaculaires sont prévues en octobre et novembre prochains pour sa mise en place définitive au-dessus du fleuve.

Ouvrage transfrontalier franco-allemand, le pont sur le Rhin est, avec le pont de la Citadelle – son « petit frère » – à quelques encablures de là, l’un des ouvrages d’art majeurs du chantier d’extension de la ligne D du tramway de Strasbourg (Bas-Rhin), jusqu’à la ville de Kehl, en Allemagne. « Ce pont préfigure les ouvrages d’art de demain, alliant la complexité technique à l’esthétisme architecturale, tout en s’intégrant parfaitement dans le paysage urbain », a déclaré Pierre Corfdir, chef de service ouvrages d’art à la Dir-Est, en marge d’une visite organisée par l’Association française de génie civil (AFGC). Ce nouveau pont franchissant le Rhin dans la capitale alsacienne devrait être mis en service en avril 2017.

Réservé aux modes doux (tramway mais aussi vélos et piétons), l’ouvrage, qui s’inscrit dans un nouveau tronçon de ligne de 2,6 km, mesure 290 m de long et repose sur une seule et unique pile au milieu du Rhin (avec un tirant d’air de 7,5 m). Construit en conception-réalisation par Bouygues Travaux Publics Région France – mandataire d’un groupement comprenant Arcadis, Marc Barani Architecte et Victor Buyck Steel Construction –, il se présente sous la forme d’un double bow-string (ou pont à arcs auto-centrés avec suspentes) en acier « fin » (1,75 m d’épaisseur) de section trapézoïdale. Démarré courant 2014 côté français et en 2015 côté allemand, cet impressionnant chantier de génie civil, estimé à quelque 24 millions d’euros, s’échelonne sur 18 mois.

 

Opérations « coup-de-poing » sur le Rhin

 

Ouvrage parfaitement symétrique, le pont sur le Rhin est composé de deux travées de 145 m de long, pour 15 m de large, surmontées chacune de deux arcs dédoublés (en acier de nuance 460) d’une hauteur maximale de 23 m. Si la réalisation des fondations de la pile a constitué un défi constructif, la mise en place des deux tabliers (en acier de nuance S355) relève, elle aussi, de la maîtrise technique. « Pour acheminer par barges la structure de l’ouvrage depuis nos usines belges, nous avons dû coliser chacun des tabliers, d’un poids unitaire de 1 500 tonnes, en 18 éléments d’une centaine de tonnes maximum, correspondant à 18 convois. Les arcs, eux aussi, ont été tronçonnés en plusieurs éléments », décrit Diter Braet, ingénieur projet et responsable du bureau d’études parisien de Victor Buyck Steel Construction.

Une fois déchargés sur site – à l’aide d’une remorque multi-essieux de type Kamag –, tous ces éléments ont été assemblés sur une plateforme dédiée, créée sur la berge côté allemand. « Cette plateforme a dû être spécifiquement traitée – avec un pré-remblai notamment – pour pouvoir supporter la structure du pont mais aussi tout le matériel de montage qui représente un poids de plus de 300 tonnes (grue mobile, palées…) », précise Brice Lhuillier, conducteur de travaux chez Bouygues Travaux Publics Région France.

Ainsi préparé et doté de leur arc et de leurs suspentes, chaque « demi-tablier » sera ensuite transporté, par « Twin Barge » (deux barges accolées l’une à l’autre équipées de remorques multi-essieux), jusqu’à leur emplacement définitif, à la cote voulue. « Les tabliers vont être préalablement vérinés sur la plateforme de montage afin de les mettre dans leur position finale, légèrement en pente, ce qui facilitera nettement les opérations sur le fleuve », indique Diter Braet. Ces opérations « coup-de-poing » auront lieu en deux jours – un jour par travée –, les 25 octobre et 5 novembre prochains, avec une fermeture complète du Rhin.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X