Immobilier

Le nouveau prêt à taux zéro annonce la reprise dans le bâtiment

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Financement du logement - Gouvernement - Politique du logement - Rénovation d'ouvrage

Augmentation du taux de financement pour l’acquisition d’un logement neuf, hausse des plafonds de revenus, délais de remboursement allongés, extension du dispositif à l’ancien sous condition de travaux, application du PTZ sur l’ensemble du territoire… Le gouvernement détaille son plan pour relancer la construction résidentielle. Les professionnels du bâtiment applaudissent.

Sylvia Pinel, ministre du Logement, de l’Egalité des territoires et de la Ruralité, et Christian Eckert, secrétaire d’Etat chargé du Budget, ont présenté le 9 novembre, lors d’une conférence de presse, les mesures de renforcement du prêt à taux zéro (PTZ) pour faciliter l’accession à la propriété des ménages, comme annoncé par le Président de la République le 29 octobre dernier à Nancy. Les précisions apportées par les deux ministres permettent de mieux cerner les contours du dispositif très attendu parmi les professionnels de la construction.

– Ainsi, dès le 1er janvier 2016, le prêt à taux zéro  pourra financer 40% de l’achat d’un logement dans le neuf (contre 18 et 26% aujourd’hui selon les secteurs d’acquisition).

– De plus, le nouveau PTZ permettra à plus de ménages d’y accéder avec l’augmentation des plafonds de revenus et donnera aux bénéficiaires la possibilité de commencer à rembourser ce prêt au bout de 5 ans, 10 ans ou 15 ans selon les revenus.

 – A noter également, la possibilité d’allonger les prêts si nécessaire, sur 20 ans au moins, pour réduire le montant des mensualités de prêt.

– Parallèlement, les conditions d’éligibilité au Prêt Accession Sociale (PAS), garanti par l’Etat, seront harmonisées sur celles de ce nouveau prêt à taux zéro, pour plus de simplicité.

– Enfin, le prêt à taux zéro dans l’ancien sous conditions de travaux, actuellement réservé à certains territoires ruraux, sera élargi à l’ensemble du territoire. Pour y être éligibles, les opérations d’acquisition devront, comme aujourd’hui, comporter 25% de travaux.

 

50 000 emplois à la clé

 

D’après le communiqué publié par les deux ministres, ces mesures qui devraient s’appliquer sur une période de deux ans, « permettront de créer au moins 50 000 emplois ». Sylvia Pinel et Christian Eckert ajoutent que le nouveau PTZ aura « un impact sur les finances publiques à partir de 2017 et leur coût sera entièrement financé dans le projet de loi de finances pour 2017 ».

Le nouveau dispositif sur le prêt à taux zéro constitue-t-il le vrai signal de la reprise tant attendu par les professionnels du bâtiment ? La FFB n’est pas loin de le penser.

 

Le vrai signal de la reprise

 

Pour l’organisation patronale, la nouvelle mouture du PTZ est de nature à rendre à ce prêt immobilier « sa puissance originelle ».

« En confortant et accélérant le mouvement de reprise qui se dessine depuis l’été 2015 en matière de construction de logements, ces mesures donnent de la visibilité aux entrepreneurs et artisans du bâtiment, condition indispensable à la fin de l’hémorragie qui affecte leurs effectifs et au retour des créations d’emplois à l’horizon de la fin 2016 », souligne notamment la FFB dans un communiqué.

Pour son président Jacques Chanut, « il s’agit du signe qui manquait encore pour véritablement croire au retour de la primo-accession neuve, donc à la reprise ».

De son côté, la Capeb estime sur son compte twitter qu’ « avec deux fois plus de ménages éligibles au PTZ en 2016 (les artisans) veulent croire à la relance de la construction ».

De son côté l’Union des Maisons Françaises (UMF) salue « des mesures très positives en faveur de l’accession ». Le mouvement HLM exprime également sa satisfaction. Dans un communiqué, l’Union sociale pour l’habitat estime que le nouveau PTZ va « soutenir et amplifier l’accession sociale à la propriété dans tous les territoires ».

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X