Aménagement

Le nouveau Grand Paris Aménagement sera opérationnel le 1er janvier 2017

Lors de ses vœux, le 6 janvier, Thierry Lajoie a évoqué le rapprochement de Grand Paris Aménagement, qu’il préside, avec les EPA Plaine de France et Orly Rungis-Seine Amont. Le regroupement des trois établissements publics devra être effectif au 1er janvier prochain.

«2016 sera à la fois une année de transition et d’accélération», a déclaré Thierry Lajoie, P-DG de Grand Paris Aménagement, lors de ses vœux, le 6 janvier, au Pavillon de l’Arsenal. Année de transition car Grand Paris Aménagement, ex-Agence foncière et technique de la région parisienne (AFTRP), va se rapprocher des EPA Plaine de France et Orly Rungis-Seine Amont (Orsa) pour donner naissance à un «opérateur de référence de l’aménagement en Ile-de-France».

Le regroupement des trois établissements publics d’Etat a été acté le 15 octobre 2015 par le Comité interministériel sur le Grand Paris. Il interviendra selon un processus différencié: fusion entre Grand Paris Aménagement et l’EPA Plaine de France et fédération entre Grand Paris Aménagement et l’EPA Orsa. Comme l’a précisé Thierry Lajoie, tous les personnels et moyens seront regroupés au sein de Grand Paris Aménagement mais la gouvernance de l’EPA Orsa et l’intégrité de ses périmètres d’opération d’intérêt national (OIN) seront conservées conformément au souhait partagé entre l’Etat et les élus du territoire. «Ce sera une maison commune mais ce ne sera pas une maison unique», a-t-il ajouté.

Le nouveau Grand Paris Aménagement devra être opérationnel au 1er janvier 2017. Il quittera alors le siège historique de l’AFTRP, rue de Bercy (XIIe arrondissement) pour rejoindre le parc Icade du Pont de Flandres, dans le XIXe, «aux rives de ce Paris Nord-Est en mutation».

 

4 000 logements générés en 2015

 

2016 sera aussi une année d’accélération. Thierry Lajoie prévoit une augmentation de l’activité de près de 50% (hors regroupement avec les deux EPA), sachant qu’en 2015, plus de 4 000 logements ont été générés par les opérations conduites par ses équipes. «Un record de production dans l’histoire de l’AFTRP», s’est-il félicité. Cette montée en puissance sera favorisée par le «passage à l’acte» de quelques grandes ZAC (sur 58 opérations d’aménagement au total en portefeuille): Fort d’Aubervilliers, Maison-Blanche à Neuilly-sur-Marne, future ZAC du Triangle de l’Echat, à Créteil. S’y ajoutent deux nouvelles opérations que Grand Paris Aménagement vient de se voir confier: la ZAC des Facultés, à Saint-Maur-des-Fossés et la future ZAC du Bois du Temple, à Puiseux-en-France. Enfin, pour Thierry Lajoie, «2016 sera l’année de l’engagement des premières opérations des nouveaux contrats et opérations d’intérêt national».

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X