Industrie/Négoce

Le nombre de piscines privées prêt à franchir le cap des 2 millions selon la FPP

Mots clés : Culte - Établissements sportifs couverts - Etat et collectivités locales

La Fédération des professionnels de la piscine et du spa est revenue sur l’année 2017 du marché de la piscine. Une année caractérisée par des chiffres en hausse et l’émergence d’un culte de la piscine esthétique. 

 

2017 s’annonce comme une année positive pour les professionnels de la piscine. Le marché enregistre le plus grand nombre de bassins privés depuis 10 ans et est en passe de franchir le cap des 2 millions avant la fin de l’année, a annoncé la Fédération des professionnels de la piscine et du spa. Une progression à deux chiffres, puisqu’en 12 mois le nombre de piscines vendues a progressé de 16% et le chiffre d’affaires des professionnels de 11%. Le nombre de devis a lui grimpé de 6,5%, de septembre 2015 à septembre 2016. 

 

Des chiffres en hausse mais la superficie et le volume en baisse

 

Bien que les ventes de piscines augmentent et sont en passe de battre des records, leurs dimensions sont en réductions. Elles sont désormais conçues afin de s’adapter aux petits jardins. Pour exemple, alors que dans les années 80 la superficie moyenne était de 72m2 pour 1m80 de profondeur, elle mesure aujourd’hui 32m2 pour 1m40 de profondeur. Elles sont également moins rectilignes que par le passé et adoptent des formes souvent plus atypiques. Le volume d’eau utilisée a lui été divisé par 3 en 35 ans. Passant de 130m3 à 45m3. Une baisse en lien avec la réduction de la superficie évoquée auparavant.

 

Le Pool Staging, la tendance du moment

 

Devant une clientèle attentive au détail et à l’esthétisme, le Pool Staging est de mise. Cette tendance tente de relooker les bassins en les personnalisant selon les désirs du client. Pour développer cette nouvelle mode, les innovations sont de sortie. Critère important, la préservation de la température de l’eau, plus simple à conserver grâce à des couvertures isothermes. Autre élément, l’éclairage, qui est lui intensifié grâce à des spots LED, qui illuminent le bassin. Enfin, les revêtements jouent un rôle majeur dans l’aspect général de la piscine. A noter que la mosaïque revient en force sur le marché selon la FPP.

Vers une réduction des coûts

 

Si l’esthétisme est un critère fort lors de la construction d’une piscine, le pool staging se veut être un moyen de diminuer la consommation, en eau et en énergie. Les systèmes de filtration privilégient désormais l’allongement du temps de filtration plutôt que la puissance. Les petits moteurs moins couteux en matière d’énergie ont pris le pas sur les gros. Aujourd’hui une pompe de filtration consommerait 860 kWh/an contre 5 600 kWh par an en 1980. Autre moyen de réduire, rapprocher le local technique de la piscine afin d’éviter les déperditions énergétiques.

 

Un meilleur confort d’entretien

 

La simplification du fonctionnement et l’entretien des piscines sont aussi en plein changement. La cause ? L’automatisation de certains moyens et l’émergence de nouvelles innovations. Par exemple, des robots 100% automatiques ou des systèmes contrôlables à distance par internet, pour surveiller et agir sur l’état de l’eau, mettre en route l’éclairage, la pompe à chaleur ou même fermer le bassin. 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X