Social

Le nombre d’emplois vacants au plus bas dans la construction

Mots clés : Entreprise du BTP - Monde du Travail

Au 4e trimestre 2014, seuls 2 900 emplois étaient vacants dans le secteur de la construction, selon la Dares. Avec 0,3% de ses emplois qui se trouvent non pourvus, le BTP reste le secteur où le marché du travail est le moins tendu.

Le nombre de postes libres dans le secteur de la construction reste dramatiquement bas. Les derniers chiffres fournis par la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) indiquent que le secteur de la construction ne comptait que 2 900 emplois non pourvus au quatrième trimestre 2014. Un chiffre stable par rapport au trimestre précédent, mais qui constitue un plancher sur les dernières années.

Ces postes libres ne représentent que 0,3% de l’ensemble des emplois du secteur de la construction. En comparaison, ce taux d’emplois vacants s’établit à 0,6% tous secteurs confondus et atteint même 0,9% dans le tertiaire non marchand, secteur où les employeurs peinent davantage à recruter.

Cette proportion d’emplois à pourvoir constitue une traduction supplémentaire du douloureux retournement de conjoncture qu’a connu le secteur de la construction cette dernière décennie. Avant 2008, le BTP présentait un taux d’emplois vacants largement supérieur à celui des autres secteurs d’activité. Fin 2007, près de 16% des emplois de la construction étaient signalés comme vacants.

 

En savoir plus

Qu'est-ce qu'un poste vacant ?

Selon la Dares, qui reprend le concept européen de « job vacancies » utilisé par Eurostat, « un emploi dit « vacant » est un poste libre (nouvellement créé ou inoccupé) ou encore occupé et sur le point de se libérer, pour lequel des démarches actives sont entreprises pour trouver, à l’extérieur de l’établissement, le candidat adéquat dans l’immédiat ou dans un avenir proche. Ces postes peuvent être des CDI, des CDD, des emplois saisonniers, même de courte durée. »

« Selon cette définition, précise la Dares, un emploi vacant doit être ouvert aux candidats externes à l’entreprise. Cependant, cela n’ôte pas à l’employeur la possibilité de recruter un candidat en interne pour ce poste. En revanche, un poste vacant ouvert uniquement aux candidats internes à l’entreprise ne doit pas être considéré comme un emploi vacant. »

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Le Moniteur Boutique
Accéder à la boutique
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X