Environnement

Le Mondial-2006 veut gagner sur le terrain de l’environnement

Dans le cadre d’un projet écologiste ambitieux baptisé « Green Goal », la Coupe du monde 2006 de football s’est fixée comme objectif de réduire les dommages causés sur l’environnement ou de les compenser via des investissements écologiques dans des pays du sud.

L’institut d’écologie appliquée öko-Institut à Fribourg a évalué qu’environ 100.000 tonnes de gaz à effet de serre seront produites à l’occasion du Mondial en Allemagne, les transports constituant à eux seuls 77,4% des émissions.
En calculant une compensation de 10 euros par tonne de gaz émise, le coût total de ce rééquilibrage écologique s’élève à un million d’euros, selon cet institut.
Ces dommages inéluctables causés sur l’environnement seront compensés via des investissements de 1,2 million d’euros dans des projets de protection climatique en Afrique du Sud, qui accueillera le Mondial-2010, et en Inde.
« Une somme qui provient exclusivement du football et des partenaires du projet Green Goal », dont le bilan sera présenté à l’automne, souligne le vice-président du comité d’organisation du Mondial, Horst Schmidt.

La Fédération internationale de football (Fifa) participe au projet, une première écologique dans l’histoire du football, à hauteur de 400.000 euros.
La Fédération allemande de football (DFB) investit à elle seule 500.000 euros dans des installations modernes de gaz biologique produit par des bouses de vaches dans l’Etat du Tamil Nadu en Inde, qui permetteront de réduire 30.000 tonnes d’émissions de gaz à effet de serre.
Parmi les deux projets prévus en Afrique du sud, l’un consiste à convertir le chauffage au charbon par la biomasse dans une exploitation de citrons et l’autre à utiliser le méthane (CH4), l’un des principaux gaz responsable de l’effet de serre, généré par une station d’épuration pour produire de l’électricité.

Le projet « Green Goal » vise en outre à augmenter la part des transports en commun pendant le Mondial, utiliser des énergies renouvelables, réduire la consommation d’eau et d’énergie de 20% ainsi que diminuer les déchets visibles dans les stades.
« A l’occasion du Mondial, tout le monde a les yeux rivés sur l’Allemagne. Nous voulons bien entendu être un modèle aussi dans la protection de l’environnement », explique Franz Beckenbauer, le président du comité d’organisation de cet événement sportif pour lequel sont attendus plus de trois millions de visiteurs.
« Il y a eu une action semblable aux jeux Olympiques de Sydney (en 2000) mais les objectifs n’étaient pas si ambitieux », souligne le ministre allemand de l’Environnement, Sigmar Gabriel.
Dans les 12 stades allemands, où plus de 1,4 milliard d’euros ont été affectés à la construction et la rénovation des enceintes, les mesures d’économies d’énergie ont été prises en compte dans les travaux.
Par exemple, le plus grand équipement d’énergie solaire dans un stade allemand est prévu à Kaiserslautern (sud-ouest), tandis que les citernes d’eau de pluie du stade de Stuttgart (sud-ouest) doivent permettre d’économiser environ quatre millions de litres par an.
Et les organisateurs, qui appellent à réduire comme à trier les déchets, misent sur un système de consignes sur les verres. Sur place, la saucisse sera vendue dans un petit pain et non plus dans un papier.
Tout sera fait aussi pour que les supporteurs laissent leur voiture au garage: l’objectif étant que 50% des visiteurs prennent les transports publics.
Deux navettes pour les journalistes circuleront à l’hydrogène dans Berlin.
Les chemins de fer allemands, partenaires de « Green Goal », proposent ainsi des réductions spéciales à l’occasion du Mondial.
L’équipe du Brésil, championne du monde en titre, a même loué un train entier pour aller de stade en stade.
Anne Padieu (AFP)

Focus

Vous êtes intéressé par le thème Environnement ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X